http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


vendredi, 16 décembre 2011

Emouvante cérémonie de la Sainte Barbe au centre de secours Pierre Amouroux

un petit clic pour visionner l'album

Au rythme des musiques jouées par l’Harmonie Municipale de Carcassonne, les sapeurs pompiers capenduciens ont rendu hommage au drapeau et à leurs disparus en service. Une gerbe a ensuite été déposée au pied du monument par Robert Alric, représentant le Président du SDIS.

capendu,centre de secours,sainte barbe

Quatre volontaires du centre ont été honorés, Yves Alquier avec le grade d’Adjudant Chef, et Christophe Pioch celui de Caporal Chef, avant de prendre celui de sergent dés le mois de janvier. Ensuite deux médailles du Mérite Départemental, échelon argent, ont été remises au Sergent Chef Sébastien Rossi et au Caporal Chef Alfonse Plazza.

capendu,centre de secours,sainte barbe

Le Major Fourcade devait remercier chaleureusement son personnel pour son dévouement et sa compétence, sans oublier les conjoints pour leur patience et leur soutien inconditionnel, avant de féliciter l’Amicale pour sa présence active tout au long de l’année. Il a ensuite présenté le bilan de son unité en remerciant le SDIS qui a doté le centre d’un CCF nouvelle génération, pour plus d’efficacité et de meilleures conditions de sécurité, ainsi que d’une berce DA, matériel embarqué pour l’Extinction de feux spéciaux, en particulier les feux, hydrocarbures et sinistres de grande envergure (dépôts pétroliers, camions ou wagons citernes, importants stockages de produits inflammables).

capendu,centre de secours,sainte barbe

L’effectif du centre est de 33 volontaires en activité et il va s’enrichir de deux nouvelles recrues. En 2011, l’activité a été la même qu’en 2010 avec 603 interventions dont 270 en secours à la personne, 134 en ce qui concerne les incendies, 45 accidents et 154 interventions diverses. Le Major a souligné que si pour la 1ère fois il avait constaté une baisse de près de 12% des secours à la personne, il a noté une augmentation de 25% en ce qui concerne les incendies. «  Les interventions ayant souvent lieu en journée, les difficultés en matière de disponibilité se font ressentir de manière cruciale. Je remercie les collectivités qui mettent leur personnel à la disposition du SDIS, et les incite à recruter nos sapeurs » devait il dire en conclusion.

capendu,centre de secours,sainte barbe

Le Colonel Christian Belondrade a présenté l’actualité opérationnelle des 48 centres départementaux. Si pour lui 2011 est classée comme « une année calme au niveau des incendies » cela est du au système de prévention mis en place, ainsi qu’à des conditions climatiques favorables, soulignant une pression incendiaire présente sur le secteur de l’Alaric.

capendu,centre de secours,sainte barbe

Sandra Rossi, présidente de l’Union des Sapeurs Pompiers Audois, a mis l’accent sur le texte de loi légalisant le statut du sapeur pompier volontaire et appelé à la vigilance sur la mise en œuvre des décrets d’application, notamment en ce qui concerne les directives européenne sur le temps de travail. Robert Alric, devait lui souligner la grande implication du Conseil Général de l’Aude et du SDIS, partenariat renforcé par la mise en place de liens plus présents entre les deux collectivités.

capendu,centre de secours,sainte barbe

Jean Jacques Camel, maire de Capendu, s’est montré indigné des propos d’un député du Var, auteur d’un rapport s’insurgeant « contre nos trop chers pompiers ». Une remise en cause d’un volontariat, pourtant ultra nécessaire pour l’édile qui y voit une attaque supplémentaire contre le service public : « Ici Monsieur le député Ginesta, les élus ruraux font ce qu’ils ont à faire ! Les communes desservies par le centre injectent plus de 100 000€ par an au SDIS  ». A l’issue des Discours Sébastien Medel, président de l’amical devait inviter les nombreuses personnes présentes au traditionnel vin d’honneur. C’est par le traditionnel repas de la Sainte Barbe à Comigne que s’est achevée soirée.

Les commentaires sont fermés.