http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


lundi, 26 décembre 2011

Joyeux Noël Félix et Donia, joyeux Noël la Corse

Il y a des amis, en Corse, qui souvent viennent se balader sur mon blog et voir les nouvelles qui concernent Capendu. Et oui, mais ce ne sont pas des capenduciens qui se seraient expatriés en Corse, non ce sont des Corses, de vrais Corses, qui vivent près du col de Visavone, dans un tout petit village appelé Rospigliani.

capendu,rospigliani,corse,luciani,félix,donnaFélix et Donia Luciani, mes amis, et quels amis ! Cela faisait plus de trente cinq ans qu'on s'était perdu de vue, eux étaient partis vivre en Corse et nous, revenus au pays, dans l'Aude. Mais des Luciani, il y en a sur cette ile là, alors même si souvent on pensait à eux, impossible de les retrouver. Et il a fallu la fée internet pour qu'on se retrouve ! Enfin pour qu'ils nous retrouvent un certain premier janvier 2011. Et depuis et bien, c'est du bonheur à l'état pur.

Vous pensez bien, que l'ile de beauté, elle en fait rêver plus d'un, à commencer par nous, mais jamais nous n'y étions allés. Pourquoi ? La peur de sortir de notre si belle région ? Non tout simplement l'occasion et une nombreuse famille répartie un peu partout sur tous les continents.

capendu,rospigliani,corse,luciani,félix,donnaIls nous ont invités, ont précisé leur invitation à plusieurs reprise, mais nous n'osions pas, nous avions peur d'être des envahisseurs. Ils ont encore insisté, gentiment, presque timidement. Alors, par un beau jour de septembre, nous sommes allés à Nice prendre le ferry boat. Toute une expédition pour nous, plus habitués à l'avion qu'au ferry. Trente six ans exactement qu'on ne s'étaient pas vu, et quand nous avons accosté, tard le soir, dans la magnifique rade d'Ajaccio, ils étaient là tous les deux, à la sortie de la darse. Ils nous attendaient depuis pas mal de temps. Ils n'avaient pas changé, ou si peu, à moins que ce ne soient les yeux de l'amour, c'étaient bien les mêmes, notre Félix et notre Donna à nous .

Une floppée de virage serrés, une petite route étroite dans la nuit, et nous sommes arrivés à bon port dans l'adorable village de Rospigliani. Nous avons passé là une inoubliable semaine, en famille, car nous étions véritablement en famille. Pas une fois nous avons eu la sensation que nous n'étions, somme toute que des continentaux en vacances. Nos journées, nous les passions, à deux, à roder sur l'ile et à nous imprégner de son immense beauté. Et puis nous rentrions, retrouver "les notres" et partager le pain avec eux. Nous étions toujours nombreux à table, une de ces grandes tables familiales où il fait si bon se retrouver. Et là, chacun racontait sa journée, nous aussi comme tout le monde. Nous étions devenus des membres à part entière de cette famille, si accueillante qui nous avait ouvert son coeur et ses bras.

capendu,rospigliani,corse,luciani,félix,donna

Notre retour sur le continent ? oh là là, quelle tristesse pour moi, j'ai laissé avec eux une partie de mon coeur, ils me manquent souvent et la webcam, cette bonne vieille webcam fonctionne bien entre nous. Et là, c'est sur, nous y retournerons pêcher à Lumio, voir les cochons et les vaches déambuler tranquillement en pleine nature, manger le jambon ou le lonzo de Mathieu, s'envoler sur les remparts de Bonifacio, longer le cap Corse ou le désert des Agriates. Oui nous y retournerons, mais pas comme des touristes continentaux, non comme des Corses qui rentre chez eux voir leur famille.

capendu,rospigliani,corse,luciani,félix,donna

Si je vous parle d'eux amis blogueurs, c'est pour vous dire, que la Corse est une ile fière, belle, accueillante et qu'il serait dommage que vous n'alliez pas vous y promener un jour, comme ça, seul, avec votre voiture, pas dans un de ces bus touristiques avec lesquels vous n'aurez jamais le temps de comprendre ce qu'elle est vraiment.

capendu,rospigliani,corse,luciani,félix,donna

 

Les commentaires sont fermés.