dimanche, 25 mars 2012

Une Agence Technique Départementale au chevet des élus audois

piemontalaric agence technique (7).jpgSur le constat que l’inflation de réglementations techniques et juridiques complexes rend la prise de décision des communes et de leurs intercommunalités de plus en plus difficile, le Conseil Général envisage la création d’une Agence Technique avec pour mission de les assister. C’est ce message que sont venus faire passer auprès de maires, Pierre Gabas, le Directeur de Cabinet du CG11 et Martine Baubil la Directrice du Pôle des Aménagements durables. « Votre autonomie est quelquefois lourde à gérer, d’autant que les services de l’Etat en ingénierie ont pratiquement disparus ! » devait leur dire le Directeur de Cabinet en préambule avant de préciser « faire appel aux bureaux d’étude se révèle très onéreux, d’autant qu’il y a carence de l’offre privée dans certains domaines ! ». Devant des élus très attentif, il leur a été présenté la solution à cette problématique que le département souhaite mettre en place en partenariat avec les communes

piemontalaric aide aux communes (6).jpg

Des champs d’action évolutifs en fonction des besoins

Ce nouvel outil, à l’instar de ce qui se fait dans d’autres départements français, aurait pour mission prioritaire l’assistance technique, juridique ou financière aux collectivités, et son champ d’action serait évolutif en fonction des besoins exprimés par les communes et leurs intercos. A noter que l’adhésion à cette agence sera strictement volontaire et le retrait possible à tout moment. Les modalités de financement et la participation de chacun des partenaires ne sont pour l’instant pas arrêtées. Le département est actuellement entrain de questionner les élus audois pour qualifier et quantifier leurs besoins en la matière, un questionnaire a d’ailleurs été remis aux édiles présents lors de cette réunion. Ce dernier destiné à faciliter cette mise en œuvre doit permettre de définir un format d’agence pertinent pour le département. Trois types de question sont proposés concernant un état des lieux et difficultés rencontrés en terme techniques et juridiques sur les projets, les besoins les plus pertinents et prioritaires et le niveau d’expertise souhaité pour cette agence (mission de conseil, maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre….), c’est aux maires de définir le niveau d’expertise qu’ils souhaitent avoir. Ces propositions seront faites à tous les cantons audois et ce avant le 10 avril prochain afin de respecter un timing serré devant permettre aux maires de rendre leur questionnaire avant le 31 mai prochain pour une mise en œuvre dés le premier trimestre 2013

piemontalaric agence technique (2).jpg

Ce sont des élus très attentifs et intéressés qui ont accueilli cette proposition avec un certain soulagement, en effet la responsabilité mise sur leurs épaules en la matière est très lourde à porter et de nombreux montage de dossiers se révèlent tellement complexes et onéreux que les petites communes renoncent à certains travaux faute de précisions techniques et de moyens pour financer une étude qui se révèle rapidement onéreuse et longue.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.