http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


samedi, 14 juillet 2012

Le SDIS 11 et l’Etat mettent d’impressionnants moyens en route pour lutter contre les départs de feux pour éviter de catastrophiques incendies estivaux

pompier reunion preparatoire ouverture saison feu 48 centres de secours presents (1).jpg

Ce 10 juillet, une centaine de responsables des 48 centres de secours et d’incendies du département se sont réunis dans les locaux de la caserne capenducienne. Il s’agissait pour le SDIS et l’Etat de lancer la campagne estivale 2012 de lutte contre les feux de forêt. Une campagne mettant en première ligne de ses préoccupations la sécurité des personnels engagés dans cette lutte, tout en y affectant des moyens considérables destinés à prévenir et à stopper tout départ de feu. Pour l’Etat, représenté par le Sous-Préfet Bovet en charge des sécurités départementales, comme pour Jacques Hortala, Président du SDIS et du Colonel Benedettini, « s’il est important et impératif de protéger des paysages fragilisés, il est tout aussi important de veiller à la sécurité des personnels engagés dans cette lutte. ». Un souci réel pour ces trois responsables qui ont la ferme volonté de faire passer le message aux hommes de terrain car « la sécurité des sapeurs pompiers et leur vie passent avant tout, nous vous demandons d’être vigilants en intervention et de respecter les consignes précises qui vous sont données en matière de sécurité. ».

pompier reunion preparatoire ouverture saison feu 48 centres de secours presents (14).jpg

D’énormes moyens humains et matériels mis à disposition du département par le SDIS et l’Etat

pompier reunion preparatoire ouverture saison feu 48 centres de secours presents (8).jpgIls sont venus leur donner les consignes opérationnelles et leur présenter le dispositif estival 2012. Il est basé sur un large consensus passé entre le SDIS, l'ONF, l’armée et l’Etat unissant leurs forces pour lutter contre les incendies de l'été, renouvelant et complétant ce qui a déjà été mis en place les années précédentes. Les moyens fournis par l’Etat sont composés des trackers arrivés à Carcassonne le 12 juillet, et du détachement retardant de la Sécurité Civile de Brignoles basé lui à Lézignan et placé sous les ordres du Capitaine Gilles Fayard. Le protocole Héphaïstos, signé avec l’armée met à disposition du département des hommes et du matériel lourd afin d’effectuer des patrouilles de surveillance jour et nuit, dans les massifs départementaux, à noter qu’il engage aussi des hélicoptères lourds capables d’accéder dans les endroits les plus inaccessibles. Une surveillance accrue qui fait suite à une politique de prévention en amont avec l’entretien des pistes et des moyens d’accès, ainsi que des réserves d’eau. Dans le cadre du programme forêt méditerranéenne 320 000 € ont été affectés à cette lutte par l’Etat, moyens largement complété par le Département et les collectivités locales, qui arrivent ainsi à multiplier ces crédits par deux. Il est en outre prévu dix colonnes de renforts sapeurs pompiers, issues de départements non concernés par ce risque, mobilisables sur le département en cas de catastrophe majeure, et en fonction du risque encouru.

IMG_0692.JPG

pompier capendu exercice feu forêet (29).jpgDés le 1er juillet le SDIS a activé les 19 vigies départementales, le PC forêt, ainsi qu’une trentaine de mobilisations quotidiennes (MOB) réparties sur l’ensemble du territoire avec pour mission une surveillance accrue. A noter que ces MOB sont chacune à moins de 10mns de toute zone d’intervention, un maillage précis, fruits de longues années d’expérience, sans oublier les patrouilles Dangel de l’ONF et celles des personnels assermentés chargées de pénaliser les contrevenants. Le Sous-préfet Bovet, a largement insisté sur la participation importante de la police scientifique, qui à l’heure pompier capendu exercice feu forêet (21).jpgactuelle, est en capacité de résoudre très rapidement les causes des incendies et d’en appréhender le(s) responsable(s). « De gros moyens de lutte sur les feux naissants depuis 30 ans et ont permis de protéger 4500 ha de la zone méditerranéenne, dont 152 dans l’Aude » ont souligné les représentants du département et de l’Etat. Le président Hortala a précisé que les 4 canadairs rapidement arrivés sur  lors du départ de feu de Narbonne Plage ont évité une destruction totale du massif et limité largement les dégâts occasionnés.

IMG_0675.JPG

 

Les commentaires sont fermés.