http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


lundi, 23 juillet 2012

Cambriolage sur la ville

Capendu, cambriolage, école, collège, mairie, auto école

Sale nuit pour les écoles et l'auto école de Capendu. En effet durant la même nuit, celle du 17 au 18 juillet dernier, la classe numérique commune à l'école maternelle et à la primaire a été visitée et vidée de son matériel informatique, 13 portables, un appareil photo numérique et divers matériels audio-visuels. Seuls des écrans plats n'ont pas été emportés ce qui n'est pas sans inquiéter le directeur de l'établissement. Un préjudice qui a été estimé à environ 13 000€ par Jérôme Cavarroc le Directeur de l'école maternelle, alerté par le personnel d'entretien qui a constaté les dégâts à leur arrivée au travail.

Les visiteurs de la nuit, ne se sont pas arrêté aux écoles élémentaires, ils sont aussi allés visiter le collège de Capendu, et ce sans déclencher l'alarme. Ils ont réussi à traverser douze classes tranquillement et à repartir avec le matériel informatique de l'établissement. Pour ne pas être venu pour « rien », ils ont continué leur périple, à moins qu'ils ne l'ai commencé par l'auto-école du village, place de la mairie. Ils ont aussi essayé de rentrer dans la mairie en cassant un carreau, mais sans succès, ils n'ont rien pris.

Capendu, cambriolage, école, collège, mairie, auto école

Une série de cambriolage bien organisée, visiblement commis  par des personnes bien informées qui connaissaient  les moyens de protections des établissement, tout au moins, en ce qui concerne les écoles et le collège. Des montes en l'air qui ont pris toutefois la précaution de démonter une porte de l'école maternelle pour rentrer dans l'établissement et s'abriter derrière elle afin de ne pas déclencher l'alarme; Ils sont ensuite allés directement couper l'électricité  afin de bloquer le fonctionnement de l'alarme.

A noter que la date n'a vraisemblablement pas été choisie au hasard, puisque, les cambriolages ont eu lieu le lendemain du départ des caravanes adventistes qui s'étaient indûment installées sur le stade du collège durant le week-end. Une manière de leur faire porter le chapeau ? Une évidence s'impose toutefois, les visiteurs de la nuit, connaissaient parfaitement les établissements scolaires et leur topologie et savaient visiblement par où passer et surtout où aller dans le minimum de temps, la rapidité étant une des clés de leur réussite.

Actuellement la gendarmerie enquête sur les faits.

Les commentaires sont fermés.