http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


lundi, 26 novembre 2012

Le dévouement sans borne de Martine Vilain, reconnu et distingué par une médaille nationale

Ces jours derniers, une très sympathique cérémonie a eu lieu dans la salle d’honneur de la Préfecture. Une capenducienne méritante a été invitée à venir recevoir la médaille d’argent du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Cette capenducienne, tout le village la connaît bien, c’est Martine Vilain. Elle a eu l’honneur de recevoir cette distinction de la main du Préfet de l’Aude, Eric Freysselinard, le 19 novembre dernier. Quant on lui demande ce qu’elle a ressenti à ce moment là, d’une voix chargée d’émotion Martine répond «  c’est un grand honneur pour moi et j’ai ressenti beaucoup de bonheur quand le Préfet a agrafé la médaille à mon revers et m’a félicitée. ».

capendu,football,fc alaric,martine vilain

C’est la seconde médaille que le Préfet de l’Aude lui a remis à cette occasion là.  En effet son immense dévouement à son club de football, dont elle est une des plus importante cheville ouvrière, lui a mérité cette distinction par deux fois, en 2002, c’est la médaille de bronze qui lui a été remise. Juste dix année plus tard, c’est pour ses trente ans passés à s’occuper et dorloter le FC Alaric qu’elle est à nouveau récompensée. Mais il n’y a pas que le Ministère des Sports qui lui remets des médailles et des diplômes, il y a aussi la Fédération Française de Foot, comme en atteste les multiples diplômes et médailles que Martine Vilain accroche avec une juste fierté sur les murs de son salon.

capendu,football,fc alaric,martine vilain

Le club de football du village est né en 1981 de la volonté et de la pugnacité de la famille Vilain, qui, en terre d’ovalie a su démontrer que le ballon rond avait aussi un avenir dans la commune. Le club, qui existait sous la responsabilité du foyer culturel du village, s’est peu à peu développé sans faire d’ombre au ballon ovale et a conquis sa liberté en quittant le foyer culturel pour devenir un club sportif à part entière. Subissant de nombreuses mutations, sans jamais perdre son âme et sa mascotte, Martine, il est peu à peu devenu le Football Club de l’Alaric. Toujours sous l’œil prévenant de Martine Vilain, il s’est étoffé d’une équipe féminine championne de foot, pour devenir un club qui compte désormais dans le département et qui brille sur tous les terrains régionaux.

capendu,football,fc alaric,martine vilain

Sincères félicitations à Martine pour son dévouement et sa gentillesse, jamais démentis qui ont fait d’elle la « maman » de tout le club, qui le lui rend bien et qui est totalement fan d’elle.

Les commentaires sont fermés.