http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


dimanche, 23 juin 2013

Heureux qui comme les Ainés capenduciens ont fait un beau voyage

troisième age à cahors (2).JPGSi les voyages forment la jeunesse, ils enchantent les retraités capenduciens qui se sont levé à « potron minet » le 13 juin dernier pour partir en ballade. Direction Cahors où dès leur arrivée, ils ont embarqué pour une petite croisière sur le Lot afin d'admirer son magnifique pont Valentré et ses rives typiques bordées de maisons au long passé historique. Toute une boucle enserrant la vieille ville et qui leur a fait découvrir tout le pittoresque de Cahors. Une découverte qui leur a permit de faire tourner l'horloge à l'envers et les a emmenés au moyen-âge en écoutant les explications d'une guide très documentée sur sa ville et sa région.

Gourmandise oblige, le Club du Troisième Age a ensuite, à son habitude, procédé a une dégustation des produits régionaux et des célèbres vins cadurciens, où le Malbec, cépage roi de la région, règne en maître. 

troisième age à cahors (1).JPGUne petite pause restauration leur a ensuite permis de partager un excellent repas avant de partir à Saint Cirq la Popie, village préféré des français 2012. Perché à cent mètres sur un piton au dessus du Lot qu'il domine, ce village est un site majeur de la vallée et attire de très nombreux touristes désireux de se perdre dans ses venelles. Une visite découverte pour certains qui ont fait le tour des échoppes à portée de jambes pendant que les plus courageux partaient à l'assaut du village et arpentaient ses rues en pente (très en pente les rues), avec une guide qui leur a fait découvrir toute la spécificité de cette superbe commune qui a su préserver son patrimoine historique. Émerveillés ils ont écouté son histoire et admiré les ruelles bordées de petites maisons anciennes, à façades de pierre ou a pans de bois construites entre le treizième et le quinzième siècle, avant d'aller, du côté de l'église, admirer le point de vue admirable sur la vallée du Lot. heureux qui comme les capenduciens ont bénéficié d'un temps agréable, ce qui n'était pas acquis d'avance en cette période et c'est ravis qu'ils ont rejoint leur bus et pris le chemin du village.

 

Les commentaires sont fermés.