http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


vendredi, 28 juin 2013

PIEMONT D'ALARIC : Quand les talents s'expriment, les élèves rejoignent les artistes

 

Dernièrement les classes de troisième des collèges de l'Alaric à Capendu et Gaston Bonheur de Trèbes ont investi le Chai, accompagné par le groupe toulousain des « Vieilles Pies ». Ils venaient mettre un point d'orgue au projet d'Artistes à Élèves 2013, initié par Piémont d'Alaric, en partenariat avec le Conseil Général de l'Aude(cf article paru dans nos colonnes le 27 mai). La dernière étape était arrivée, il leur fallait maintenant investir la scène pour une ultime représentation de leurs textes mis en musique par les Vieilles Pies. C'est une prestation de haut niveau qu'ont réalisé collégiens et artistes. Hip hop, reggae, valse et slam ont accompagné musicalement les textes ciselés des ados. 

capendu,piémont d'alaric,d'artistes à elèves,les vieilles piesDes textes parlant d'amour, de haine et de douleur, faisant aussi la part belle à l'amitié et l'espérance, avec eux ils venaient confier leurs espoirs et désespoirs comme un cri dans la nuit pendant que « leurs copains » musiciens les accompagnaient. Ils les soutenaient par leur présence sur scène en même temps qu'eux, mêlant leurs chansons  aux leurs. Sans concession les ados ont lucidement analysé les heurts et malheurs de leur vie, sans jugement non plus. Ils constatent simplement et parlent en ados de ces problèmes d'adultes qu'ils côtoient, une sacrée leçon a retenir, ils voient tout, comprennent tout, analysent tout, et portent dessus un jugement net et précis.

« Les élèves ont vraiment apprécié cet après-midi, et pour un peu, en redemanderaient...» devait écrire un enseignant trébéen à Piémont d'Alaric tout en souhaitant prolonger l'opération l'an prochain. Cela fait maintenant un peu plus de neuf ans que ce projet roule avec l'aide active des artistes sollicités qui n'hésitent pas à s'investir auprès des collégiens et leur donnent le goût de l'écriture en gommant le côté scolaire. Et la mobilisation des élèves passe aussi par la grande implications des enseignants et des collèges  qui donnent de leur temps sans compter et guident les adolescents sur le chemin de l'écriture.

Les commentaires sont fermés.