http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


lundi, 01 juillet 2013

Francine Gout, doyenne du village vient de s'éteindre à cent quatre ans

Francine Gout.JPG

Francine Gout, doyenne de Capendu et de Lézignan, sa ville d'origine, vient de s'éteindre, entourée de l'affection de tous les siens, qui il n'y a pas si longtemps étaient venus fêter avec elle ses cent quatre printemps. Menue mais vive, elle les avait reçu dans la belle salle à manger des Figuères. Partageant avec eux souvenirs et grandes discussions, l'alerte vieille dame menait une vie tranquille et calme dans la résidence des Figuères depuis 2007. Elle était venue y vivre pour se rapprocher de ses neveux et de sa famille.

Francine est née un beau jour de janvier 1909 à Lézignan, ville des corbières où elle passe toute son enfance entre une mère et un père très aimants, Après des études d'infirmière, elle débute au dispensaire des Chemins de fer de Béziers . Elle y passe des années merveilleuses travaillant au laboratoire du dispensaire et s’occupant des visites médicales des cheminots. Le front populaire, ses manifestations et ses avancées sociales, puis la guerre rythment ses journées. En 1964, elle prend une retraite largement méritée et s'accorde enfin le plaisir de voyager dans les pays étranger tout en satisfaisant son amour de la musique classique et de l'opéra à Vienne.

Vive et active, elle participait à la vie de la résidence avec un grand sourire et beaucoup de douceur. Le temps semblait s'être arrêté pour elle qui nous a quittés aussi discrètement qu'elle avait vécu, dans sa cent cinquième année. Sincères condoléances à sa famille

00:00 Publié dans Vie du village | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : capendu, les figuères, francine gout | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.