http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


lundi, 12 août 2013

La rénovation de la chapelle du cimetière va enfin débuter

Capendu, chapelle du cimetière

Cela fait plus de douze ans que la municipalité, maire en tête, se bat pour rénover la magnifique chapelle classée du cimetière du village. Un combat mené par Jean Jacques Camel qui voit enfin son aboutissement puisque le dernier conseil municipal a voté la  validation du chantier de la Chapelle du Cimetière. La commission des appels d'offres a retenu six lots qui ont été attribués comme suit : la maçonnerie, pierre de taille et couverture scellée a été attribué à Rodriguez-Bizeul pour un montant de 406 525€ un montant de 98 203€ pour la couverture en Lauzes. La menuiserie est confiée à l'entreprise Ivorra pour un montant de 6 300€. Quant aux vitraux il en coûtera 7 921€ pour les rénover et c'est l'entreprise Bulard qui interviendra. Les peintures rupestres du chœur feront l'objet d'une sauvegarde et d'une rénovation par Paillard-Boyer pour un montant de 25 361€. Le seul local retenu étant Métal d'Oc chargé de la serrurerie pour un montant de 1 240€. Ce qui donne un coût total de 545 550€ HT.

Capendu, chapelle du cimetière

A noter que la chapelle étant classée, il était impératif pour la mairie de faire appel à des ouvriers et entreprises spécialisés ce qui n'a pas facilité sa tache,  Afin de suivre les travaux et d'assurer la pertinence du chantier il a été décidé de créer une commission d'élus avec Alain Combettes, Gérard Roubio et Jocelyne Sicart. C'est l'architecte en chef des bâtiments de France qui a fourni la liste des entreprises autorisées à intervenir dans ce type de rénovation, important pour cette chapelle classée du XIII siècle. Les seuls travaux qui avaient à ce jour été engagés, l'avaient été en 1916, il s'agissait juste d'une peinture, il était difficile à l'époque d'avoir entreprises et matériaux agréés pour ce type de travaux. « Heureusement, nous avons tout trouvé, ainsi que les financements nécessaires» devait souligner Jean Jacques Camel en précisant que sans un cofinancement état( 45%), région et commune, rient n'aurait été possible sachant que le monument se serait immanquablement effondré si il avait du attendre encore vingt ans.

Capendu, chapelle du cimetière

Les travaux devraient débuter en octobre. Une ouverture au public était souhaitée par les bâtiments de France, lors des journées européennes du patrimoine, fixée aux 14 et 15 septembre prochain, jugée dangereuse, elle devrait se faire sous forme d'une exposition sur les travaux déjà réalisés et le lifting à venir afin de montrer aux capenduciens à quoi va ressembler leur chapelle.

Les commentaires sont fermés.