http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


vendredi, 09 mai 2014

PIEMONT D'ALARIC : du « Tombeau d'Alexandre » à « La Banque », Julien Maffre fait de la BD comme on respire au Chai en Bulle

Piémont d'Alaric, Capendu, le Chai, Julien Maffre, La Banque

En exposition jusqu'au 6 juin prochain au Chai à Capendu, dans le cadre du « Chai en Bulle » Julien Maffre est un dessinateur de BD hyper doué qui dessine comme il respire. Totalement autodidacte, l'artiste a commencé à dessiner très jeune et pour son art s'en est donné les moyens en allant suivre les beaux arts à Perpignan. Ce castrait d'origine vit maintenant à Angoulême, capitale de la bande dessinée, ce n'est pas un hasard s'il a décidé de poser ses planches à dessiner dans cette ville, car « c'est un vivier de talents » dans lequel il a trouvé ses marques.

Piémont d'Alaric, Capendu, le Chai, Julien Maffre, La Banque

C'est tout naturellement qu'il est passé du crayon et de la planche à papier à la tablette de dessin numérique, « pour moi, le travail est le même, seul le support à changé » précise t'il. En effet, si le crayon n'a plus besoin d'être taillé, la magie du trait est toujours là, avec toutefois la possibilité de revenir, encore et encore, sur les décors ou les personnages qu'il peaufine à l'extrême.

Piémont d'Alaric, Capendu, le Chai, Julien Maffre, La Banque

Auteur du triptyque « le tombeau d'Alexandre », il a été recruté par les éditions Dargaud, et participe à une série de BD qui raconte une saga familiale, « La Banque », qui s'étend sur 200 ans. Il est l'auteur des deux premiers volumes avec pour scénaristes Pierre Boissery et Guillaume Philippe. L'éditeur de cette série a prévu 4 tomes pour commencer et c'est Julien Maffre qui a été choisi pour dessiner les deux premiers. En effet la particularité de cette saga est qu'elle sera le fruit de plusieurs dessinateurs. Le premier tome est d'ailleurs paru le 25 avril dernier, jour du vernissage de l'exposition à Capendu. 

Piémont d'Alaric, Capendu, le Chai, Julien Maffre, La Banque

Pour sa sixième année le Chai a décidé d'inviter ce dessinateur de génie qui avoue une nette préférence pour le XIXème siècle. Un amour qui le conduit à faire des recherches poussées et nécessite une grande rigueur dans sa prise de documentation. « Je suis heureux d'accueillir, ce dessinateur qui a été le premier invité du Chai en Bulle, une grande histoire d'amour avec lui» a souligné Philippe Rappeneau, lors de son discours d'ouverture de l'exposition. 

Piémont d'Alaric, Capendu, le Chai, Julien Maffre, La Banque

Une exposition à voir et à revoir pour sa précision dans le trait et la beauté de ces planches exposées qui présentent toutes les étapes nécessaires à la création d'une BD. Elle est ouverte aux heures d'ouverture du Chai, du lundi au samedi midi.

 

Les commentaires sont fermés.