http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


samedi, 31 mai 2014

PIEMONT D'ALARIC : Jihad Darwiche contera le Liban des mille et une nuit au chai ce vendredi 6 juin au Chai

Le 6 juin à 21h, le Chai présentera Jihad Darwiche, un spectacle où malice, sagesse et absurde alternent dans ses récits. Ce conteur narre des histoires drôles, facétieuses et coquines et fait revivre, à la sauce libanaise, toute la merveille et la sagesse de Mille et une Nuits modernes. Des contes très courts, rapides et précis ou plus longs qui vont droit à l’essentiel avec comme but de faire rire ou sourire grâce à une petite note de critique sociale, religieuse, politique. Bref vous l'avez compris, cet homme là ne vous laissera sûrement pas indifférent et vous allez « vous éclater » en l'écoutant vous raconter ses histoires qui vous plongeront en pleine magie extrême orientale.

 

le chai annonce Jihad DarwichePe.jpg

Un conteur imprégné d'Orient

Jihad Darwiche est né en 1951 à Marwaniyé, un petit village du Sud-Liban. Son enfance est bercée par les contes, la poésie et les récits de sa mère et des femmes de son quartier. En 1961, il habite la vieille ville de Saïda, où, tradition narrative et vivace de ses étroites ruelles, il entend ses voisins passer leur matinée en discussion d'une fenêtre à l'autre, se racontant leurs merveilleux rêves de la nuit en buvant un café à la cardamone.

Ses études c'est à Beyrouth puis à Montpellier qu'il les mène. Il deviendra journaliste, un métier qu'il exercera une dizaine d'année. En 1983 il rejoint la France pour enseigner l'arabe avant de devenir conteur dès 1984. Depuis lors il anime à travers tout le pays des veillées de contes, intervient dans les bibliothèques, les écoles et les prisons, pour y animer aussi des ateliers d'écriture, de création et divers stages de formation à  l'art du conte.

Info diverses : 

Tarifs: 15€ / 10€ - (tarif réduit) Le 06/06/2014 à 21h00 - Tarif réduit (7 - 25 ans et demandeurs d'emploi et étudiants)

Les commentaires sont fermés.