http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


mercredi, 11 juin 2014

Les Deux Mers ont été les premier à fêter les voisins

Le quartier des Deux Mers est un joli petit lotissement, plein de peps et de convivialité. Qu'importe le temps, les « Deux Mers » a toujours une bonne occasion de passer le plus convivial des moments. Cette fois-ci quelle meilleurs circonstance que la Fête des Voisins 2014 ! Quelques tables, quelques chaises et un barbecue pour amateurs de grillade et les résidents des Deux Mers ont organisé la plus agréable des fêtes des voisins. Il faut dire que cette immense pelouse là est vraiment tentante. Ils étaient plus d'une vingtaine, à profiter de l'Ascension pour partager un grand moment de convivialité.

repas des voisins quartier des deux mers (11).jpg

Et pourtant, le matin ... tout juste si la pluie ne s'était pas invitée à la fête et le vent lui ne s'est pas gêné pour partager l'apéritif avec les convives. Juste un petit moment de mauvaise humeur météorologique qui s'est vite calmé. Chaque famille a préparé sa spécialité et apporté ses couverts, et un grand moment de partage a débuté dans les rires et les discussions, chacun mangeant ce qui lui faisait le plus envie, tout étant à portée de main,  celui ou celle qui l'avait amené l'avait cuisiné pour tous.

repas des voisins quartier des deux mers (9).jpg

Une belle journée festive ne s'arrête pas à un repas, enfin pas pour ces voisins là, car, juste histoire de digérer, les boulistes convaincus du lotissement se sont retrouvés sur le parking du terroir pour la plus acharnée des partie de pétanques. Les cuisinières ayant été généreuses et bien, pas de souci, le soir les voisins des Deux Mers ont remis le couvert afin d'achever dans la joie la plus agréable des Fêtes des Voisins. Promis, on n'attend pas l'an prochain pour recommencer, rendez-vous donc au prochain picnic amical, c'est une activité adoré par ces sympathiques voisins qui ne ratent pas une occasion de se réunir.

 

Les commentaires sont fermés.