http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


mercredi, 17 décembre 2014

Le Soldat Barthas raconté aux collégiens par son petit fils

Dernièrement Georges Barthas et son épouse Annie sont venus au collège de Capendu à la rencontre des classes de 3ème, raconter la vie et leur souvenir de leur grand père Louis Barthas, tonnelier à  Peyriac Minervois . Ils venaient tous deux, au nom de leur mémoire familiale, leur raconter la guerre de 14/18 vue de l'intérieur. En effet  Louis Barthas, mobilisé au 280e régiment d'infanterie de Narbonne avec le grade de caporal combattit dans les secteurs les plus dangereux du front. Une guerre dont il sorti vivant et marqué à jamais.

Capendu, Louis Barthas, Collège de l'Alaric

Jour après jour et notes après notes, il racontait « son front » à son épouse bien aimée à qui il adressait une lettre chaque jour que celle-ci conservait précieusement. De retour chez lui, en février 1919, il reprit ses notes et en rempli 19 carnets, sa thérapie à lui pour l'aider à supporter les horreurs de ce conflit.  Pour que jamais il ne soit oublié, il le racontait encore et encore à tous et surtout à ses enfants et ses petits enfants fiers de leur grand père.  Les carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier, 1914-1918 (Éditions François Maspero, Paris). ont été édités en 1977 par ses descendants. « Vous savez, ils ne sont pas restés dans un grenier, ses notes ont toujours fait partie de la famille » souligne sont petit fils en précisant, « je me rappelle bien de lui, j’avais 22 ans quand il est mort ». 

C'est cette histoire que les collégiens sont venu entendre. Une rencontre avec l'histoire vivante qui mettait un point d'orgue à un tout un travail mené avec les classes de 3ème dans le cadre de leur programme scolaire. Avec leurs professeurs et leur documentaliste. Ils ont ainsi vu la pièce« 1914/1918 bleu sombre horizon » par la Tripe du Bœuf, se sont rendus aux Archives Départementales participer à des ateliers sur des lettres de poilus et visiter le musée MIlitaire de Floure.

Capendu, Louis Barthas, Collège de l'Alaric

Une conférence débat que les adolescents ont écouté attentivement posant de nombreuses questions auxquelles les deux conférenciers ont répondu soulignant que «  nous ne sommes par des professeurs d'histoire, nous venons vous transmettre le message de paix de notre grand père ».

 

Les commentaires sont fermés.