http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


mercredi, 21 juillet 2010

Piémont d'Alaric : Une huitième édition de la nuit de la Poésie de Moux tout en fantaisie

piemontalaric-nuit_poésie_vermel.jpg

Une tradition bien ancrée dans le terroir piémontais

Le samedi 31 juillet prochain, à partir de 14h rendez-vous est donné aux amoureux de la poésie dans le parc Jean Lebrau à Moux pour une manifestation qui pour sa huitième édition a choisi  de marier les mots, la musique et la fantaisie. Une programmation de l'Association l'Air du temps et de Piémont d'Alaric en total partenariat avec la municipalité de Moux. Cette dernière, bien ancrée dans le programme culturel Cric & Crac de la communauté de communes, est devenue un incontournable de l'été piémontais et vient clôturer une saison culturelle bien remplie.

Une journée complète dédié aux mots, à la musique et à la fantaisie

Désormais cette Nuit de la Poésie, qui s'est étofféepiemontalaric-nuit_poésie_st_sax.jpg au fur et à mesure des années s'étale sur une journée avec un programme de choix comprenant des ateliers d'écriture et de peinture pour tous, des expositions et une scène ouverte (en cours d'après midi) aux amoureux des mots. En tout début de soirée un verre de l'amitié sera offert à tous les participants dans le parc Jean Lebrau avant le repas gourmand servi au foyer de Moux, attention, pour le repas, il est impératif de se faire inscrire avant le 26 juillet 2010 à la mairie du village (tel : 04 68 43 90 27). A la tombée de la nuit, le parc s'animera pour une soirée contes et musique avec le conteur à « voix nue » François Vermel qui tout en tendresse et en douceur diras des contes traditionnels et raconteras ceux issus de sa fertile et poétique imagination. Ensuite le quintette de saxos narbonnais les Saints-Sax s'emparera de la scène pour un voyage rythmé au sein de la musique contemporaine ou plus ancienne.

Renseignements divers :

Contrairement à ce qui a été annoncé lors de la programmation de Cric & Crac, la Nuit de la Poésie aura lieu le 31 juillet. Programme complet en ligne sur www.piemont-alaric.fr

Informations :

L'Air du Temps : 04 68 79 09 64

Le Chai - Espace Culturel de Piémont d'Alaric, 63, av. des Anciens Combattants - 11700 Capendu, 04 68 79 73 98 - lechai@piemont-alaric.fr

00:04 Publié dans Cric & Crac, exposition | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : écriture, poésie, mots, musique | |  Facebook |  Imprimer | | |

lundi, 07 juin 2010

La bourse aux armes, une manifestation qui a boumé

capendu_bourse (4).JPGBelle réussite pour la bourse aux armes organisée par le Comité des Fêtes et Philippe Michel, les allées de l'expo ont été très fréquentées et ce dés neuf heures du matin. Passionnés et badauds s'en sont donné à cœur joie et rapidement le foyer a été plein, sans oublier la formidable exposition de véhicules militaires qui, cette année pour la première fois, ouvrait la route de la bourse. En tout ce sont plus de quatre cents entrées qui ont été enregistrées ce jour là dans le foyer culturel de Capendu.

capendu_bourse (1).JPGLes exposants étaient venus de toute la France et même parfois de très loin. Certains stands avaient un grand parfum d'histoire avec couvre-chefs et armes datant d'il y a très longtemps. De nombreuses pièces rares étaient exposées, fusils à broches de calibre 14 (une arme rarissime), casques de samuraï, pistolets anciens, épées, fleurets, les stands étaient abondamment achalandés.

capendu_bourse (2).JPGCela a fait des mois de préparation pour le comité des fêtes qui n'hésite pas à se déplacer dans d'autres manifestations du même type pour prendre des contacts afin que leur organisation soit parfaite, et parfaite, elle l'a encore été comme pour les expositions des années précédentes. A noter que la notoriété de cette bourse aux armes fait que de nombreux exposants reviennent d'année en année et qu'il en est de même pour les collectionneurs passionnés qui la fréquente assidument

capendu_bourse (3).JPG

00:00 Publié dans exposition | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : armes, militaria, bourse | |  Facebook |  Imprimer | | |

dimanche, 23 mai 2010

Piémont d’Alaric : rétrospective Paul Thomassin au Chai du 19 mai au 26 juin

 

un petit clic sur la vignette pour visualiser l'album de l'artiste

Tenant particulièrement à rendre hommage à Paul Thomassin, peintre aquarelliste, né à Pezens et aujourd'hui disparu, le Chai, service culturel de Piémont d'Alaric, a décidé de l'exposer à ses cimaises du 19 mai au 26 juin prochain. Une exposition dont le vernissage a eu lieu le 19 mai en présence de Madame Sylvie Seyller, compagne de l'artiste peintre.

piemontalaric_tomassin (9).JPGCette dernière était venue remettre une œuvre de son compagnon, représentant Capendu à Jean Jacques Camel, maire de la Commune. Ce dernier a vivement et chaleureusement remercie Madame Seyller et rendu un vibrant hommage à l'artiste. « Je suis très touché du superbe présent que vous faites à ma commune, Madame, il trônera en bonne place dans la mairie nouvellement rénovée » devait il lui dire. C'est Alain Baurès, président de la Commission de la Culture au sein de Piémont d'Alaric qui a ouvert le vernissage et l'exposition.

piemontalaric_tomassin (11).JPGAu début des années soixante, Paul Thomassin, jeune peintre audois monte à Paris et y expose ses œuvres rue Mermoz. Des aquarelles superbes, remarquables et très épurées, presque austères avec lesquelles l'artiste parle de son « païs », le Cabardès, l'Alaric et les Pyrénées, en passant par la Montagne Noire. Tombé amoureux de Paris et de son atmosphère si particulière il lui dédiera quelques belles œuvres intimistes d'une grande finesse. Remarqué par les plus grands amateurs du genre, il voyait s'ouvrir toutes les portes de la notoriété.

Et lui l'homme courtisé par les plus grands galeristes de l'époque, a refusé la facilité et la route d'une notoriété rapide et assurée. Son chemin il l'a parcouru, lui le tendre, le discret, mi sauvage et mi ermite, dans sa « garrigue », terre âpre et rugueuse de la Montagne Noire qu'il aimait tant. Ce contemporain admirateur de Cézanne a tout comme lui magnifié toutes les couleurs et les saisons de sa terre natale dans des aquarelles magnifiques de justesse et d'amour, arrivant ainsi à la perfection dans cet art si difficile de l'aquarelle.

piemontalaric_tomassin (12).JPGNé en 1923, c'est en 2004 qu'il décide d'aller peindre ses œuvres dans un paradis qu'on imagine aisément aux chères couleurs de son « Païs », un paradis en hiver, sa saison préférée.

Une superbe rétrospective à voir et à revoir sans modération.

Le Chai - Espace Culturel de Piémont d'Alaric - 63, av. des Anciens Combattants - 11700 CAPENDU - 04 68 79 73 98 - lechai@piemont-alaric.fr (ouvert tous les jours de la semaine, samedi matin compris et fermé le dimanche)

00:19 Publié dans Cric & Crac, exposition | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : thomassin, aquarelle, expo | |  Facebook |  Imprimer | | |

vendredi, 26 mars 2010

Piémont d’Alaric : En rouge et Noir, Hélène Lachéze peint la Retirada

piemontalari_lacheze (2).JPG

C'est une exposition très colorée, aux dominantes rouges sang et noires, qui a eu lieu au Chai à Capendu. Elle parle de guerre, mort et souffrance, celle de tout un peuple qui a vécu la plus fratricide des guerres, celle d'Espagne. Ce pays et particulièrement cette époque fascine cette artiste qui a décidé de coucher, sur ses immenses œuvres, la révolte et la lutte de ceux qui ont un jour dû quitter leur pays natal pour se réfugier en France.

piemontalari_lacheze (5).JPGHélène Lachéze ne se contente pas de peindre dans le secret de son atelier, elle réalise aussi des toiles en directe et en public, tout comme cette performance réalisée en plein air à Talairan. Une performance pour laquelle elle a utilisé l'énergie de son nombreux public, devant qui elle a réalisé une véritable mise en scène de son art. Il faut dire que cette artiste peintre autodidacte a une solide formation artistique acquise au théâtre et à l'école du Cirque. Actrice circassienne, elle a joué sur toutes les scènes, jusqu'à ce que malheureusement un accident vienne lui interdire la scène. Un moment difficile pour elle qu'elle a surmonté en ce tournant vers un autre art. D'une famille d'artistes peintre, c'est donc tout naturellement qu'elle s'est tournée vers la peinture, et ce avec un immense talent. De son premier métier elle conserve le goût de la mise en scène qu'elle met au service de ses pinceaux pour des toiles figuratives et très colorées. Quant elle a inauguré l'année de la Retirada, pour les archives départementales, cela faisait déjà longtemps que cette dernière vivait sur ses toiles.

piemontalari_lacheze (6).JPGHélène Lachéze utilise tous les supports possible et imaginable, la toile de jute est très présente dans ses œuvres. Mais elle fait du marouflage, utilise le rouleau à peindre et la  peinture acrylique sans souci aucun, détourne une vieille cage en rotin pour en faire la plus adorable des prisons ouvertes. Cette néo-audoise arrive en droite ligne de la Côte d'Azur, et plus précisément de Nice, tombée « en amour » pour l'Aude c'est à Talairan qu'elle a décidé de poser ses pinceaux. « J'y ai planté mes racines et j'y suis bien ! » avoue t'elle et quant on lui demande pourquoi la guerre de 36, elle répond d'une voix passionnée « et bien, tout simplement parce qu'elle me fascine ! » Une exposition à voir et revoir sans modération, et pour savoir comment l'artiste réalise une performance ou tout simplement voir ses œuvres il suffit d'aller sur internet et de clicquer sur le lien suivant : http://www.dailymotion.com/video/xccgmm_helene-lacheze-la...,  la visite vaut le détour internet.

piemontalari_lacheze (3).JPG

 

 

00:11 Publié dans exposition, le chai | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : expo, exposition, lachéze, retirada | |  Facebook |  Imprimer | | |

jeudi, 07 janvier 2010

Piémont d’Alaric : du 12 au 15 janvier le Chai prend les couleurs d’Occitanie

IMG_7023.JPG

Du 12 au 15 janvier prochain, dans le cadre de sa saison culturelle 2009/2010, Cric & Crac organise la semaine occitane dans les locaux du Chai. Une manifestation consacrée au monde occitan et à la richesse de sa culture. Une culture qui est tournée vers « sa mer » (mare nostrum) et emplie d'un savoir plus que millénaire aux accents occitans mêlé de gréco-romain, d'arabe ou d'espagnol dans un métissage coloré et vivant. Le président Alric a particulièrement tenu à préciser l'attachement de sa communauté de communes aux traditions et à la langue de son « païs ». Un attachement viscéral auquel il associe les écoles du territoire dans une volonté affirmée de perpétuer les traditions et la « lenga d'oc ».

piemontalaric_semaine_occitane1.jpgCette semaine est organisée en partenariat avec l'Institut d'Etudes Occitanes et son président Alan Roch (Alain Rouch) et avec la participation active de la bibliothèque départementale et du CIRDOC, médiathèque de l'Occitanie et outil de promotion de l'identité occitane. Alan Roch a présenté les manifestations culturelles qui se dérouleront durant toute cette semaine aux sonorités ensoleillés du sud.

Un programme éclectique

Tout débute le 12 janvier à 20 h 30, au Chai à Capendu, par une conférence spectacle d'Alem Surre Garcia, les orients d'Occitanie. L'écrivain met en scène l'histoire secrète de cette région tournée à la fois vers un Orient arabo-musulman-andalous et un Moyen Orient de Tripoli ou de Jérusalem. Un voyage fabuleux qui emmène les spectateurs au cœur d'une Occitanie médiévale forte de ses passions, raisons et doutes, le tout accompagné d'images, vidéo, cartes numérisées et d'une musique associant orient et occident.

Le 13 janvier à 16 h, toujours au Chai, lors d'un goûter conté Jean-Jacques Delpoux emmènera ses auditeurs « de l'autre côté de la haie » pour rencontrer Drac, marcamal, fadas et autres farfadets. Des contes à faire rêver ou frissonner qui parlent tous d'Occitanie. Né dans un petit village audois le conteur accommode sa narration de savoureuse façon. Une après-midi réservée aux scolaire qui sera suivie d'un savoureux goûter aux saveurs régionales bien loin de ces « trucs maronnasses avec bulles » qui font grincer les dents d'Alain Rouch. 

claude marti.jpg
Claude Marti

Le 14 janvier à 20 h, au Chai, Michel Boucaut et Claude Marti feront une lecture bilingue à deux voix de Pierre vives/peiras vivas, emmenant leurs auditeurs au plus profond de la garrigue audoise à la découverte de ses capitelles dans l'odeur du thym froissé par les pieds des marcheurs poussés par un cers coquin. Cette soirée est la rencontre entre deux hommes portés par l'amour d'un même « païs », le parisien Michel Boucaud, habitant à Floure et l'écrivain, poète, chanteur occitan Claude Marti de Couffoulens.

IMG_7030.JPGLa semaine occitane s'achèvera le 15 janvier prochain à 21 h, au Chai de Capendu par un concert pop-rock de Joanda, qui viendra présenter son nouvel album Register. Un concert mariant savamment les sonorités d'instruments anciens avec celle des nouveaux instruments. Sur des textes modernes l'artiste évoque des sujets contemporains et universels.

A noter que durant tout le mois de janvier et en parallèle avec cette semaine les planches originales de Pierres Vives gravées par Michel Boucaut seront exposées au Chai et qu'il en sera de même pour l'expo thématique Los amics de Joan de l'Ors, de la fourmi au géant les amis de Jean de l'Ours se promènent sur seize panneaux, une belle invitation à découvrir les personnages principaux des contes occitans.

Attention il est prudent de réserver sa place d'avance pour être sur de pouvoir assister aux différents spectacles, qui par leurs qualités devraient attirer les nombreux occitans convaincus du département.

Le Chai - Espace Culturel de Piémont d'Alaric : 63, av. des Anciens Combattants - 11 700 Capendu. 04 68 79 73 98 - lechai@piemont-alaric.fr

23:09 Publié dans Cric & Crac, exposition, le chai | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : semaine, occitane, joanda | |  Facebook |  Imprimer | | |

dimanche, 28 juin 2009

Le peintre Gordon Roe a exposé ses œuvres de jeunesse au Lavoir

click pour voir l'album

La superbe galerie du Lavoir, chemin des Pauvres a accueilli durant prés de trois semaines l'exposition des œuvres de jeunesse de Gordon Roe, artiste peintre d'origine anglaise qui a installé ses pinceaux à Capendu il y a quatre ans.

capendu_roe (8).JPGPeintes pour la plupart il y a vingt ans, lorsqu'il était, dans les Cinque Terre, à Spezia en Italie, ces toiles abstraites attirent tout de suite l'œil par leur originalité. Il y a rajouté un tableau sur bois sur laquelle huile, bitume, et marouflage ou autre fusain s'allient pour le plaisir de l'œil, une œuvre relativement récente d'ailleurs. Des matériaux qui se retrouvent dans chacun de ses tableaux.

capendu_roe (7).JPGAprès deux années passées aux beaux arts à Brighton, puis un cours séjour en Belgique à Anvers, c'est en Italie à Carrare, près de Naples qu'il émigre avec toiles et pinceaux. Et en Italie il y passera vingt ans de sa vie avant de venir s'installer dans l'Aude, tout d'abord à Limoux, puis à Montréal et enfin à Capendu.

capendu_roe.JPGArtiste jusqu'au bout des doigts, il pratique aussi bien l'aquarelle que l'eau forte, c'est sa deuxième exposition à Capendu, mais cette fois-ci il exposait seul.capendu_roe (2).JPG

 

 

10:36 Publié dans exposition | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : gordon roe | |  Facebook |  Imprimer | | |

samedi, 13 juin 2009

Piémont d’Alaric : Abstrait et figuratif s’exposent aux Chai dans les œuvres de Jean-Pierre Montaron

 


Une retraite méritée à la Livinière

Jusqu'au 27 juin prochain Jean-Pierre Montaron, artiste peintre héraultais, s'expose aux cimaises du Chai à Capendu. Doté d'une solide formation d'enseignant, il a travaillé dans l'Essonne durant de nombreuses années tout d'abord avec des enfants avant d'enseigner en prison. Et c'est conseiller d'orientation auprès du tribunal de l'Essonne qu'il a pris une retraite bien méritée. Mais depuis 25 ans, une passion occupe la majeure partie de sa vie, la peinture et il y consacre beaucoup de temps, son « besoin de peindre passant par-dessus tout le reste ». « Insensiblement, une certaine alchimie s'est faite entre mon art et mon travail. » reconnait-il.

Ce père de deux enfants, s'est retiré à La Livinière avec son épouse pour y couler des jours heureux. Ce coin tranquille qu'ils cherchaient dans le secteur, ils ont fini par le trouver et après des années passées à venir en vacances dans l'Aude, c'est dans l'Hérault, à la limite du département qu'ils ont posé leurs valises dans cet endroit chaleureux où il fait si bon vivre qu'ils recherchaient ardemment.

piemontalaric_chai_expo (3).JPGDu figuratif à l'abstrait

Son art qui va du figuratif à l'abstrait marie avec bonheur le plissé au lissé, le marouflage à l'acrylique, il récupère les découpes de profils faits par les peintres montmartrois et les retravaillent à sa manière. Il utilise tout ce qu'il peut, du mortier au papier de soie en passant par le vernis à bois et cela donne des œuvres superbes. Il a déjà fait plusieurs expos dans l'Aude, dont une à Caunes Minervois, une à la galerie artistique Vita à Azille, puis à l'espace Gibert à Lézignan avant d'occuper l'Ostal Cazes à La Livinière

piemontalaric_chai_expo (8).JPGDepuis 1990 il a participé à une multitude de salons et fait de nombreuses expositions, dans la région parisienne (Pierrefitte, St Denis, Enghien les Bains, Paris) et un peu partout en France. Il y a en outre remporté plusieurs grands prix avec ses peintures et collages.

Ce n'est pas par hasard qu'il est venu s'exposer à Capendu et plus particulièrement au Chai. Invité à assister à l'inauguration de la toute nouvelle médiathèque piémontaise il avait trouvé la salle d'exposition magique avec ses murs contrastés, oscillant entre peinture et brut de béton en passant par la pierre. Ce qui lui a donné l'idée d'exposer des tableaux prenant en compte cette particularité.

Une exposition à voir et à revoir aux heures d'ouverture du Chai.