http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


samedi, 19 janvier 2013

Vœux d’espérance à la résidence des Figuères

Capendu, Figuères, Voeux

En présence de Jean Jacques Camel, le maire de la commune, des résidents et de son personnel, ce sont des vœux de solidarité et d’espérance qu’a présenté Sylvie Darné, la directrice des Figuères. Une cérémonie qui est un temps forts pour l’E.H.P.A.D capenducien, « il nous parait primordial de maintenir les vœux car c’est un moment privilégié » devait elle dire en préambule à son discours.Pour cette dernière, il est en effet important de garder vivace le lien qui uni familles, résidents et collaborateurs MBV, ainsi que d’y associer les personnes participant et accompagnant la politique gérontologique de la Mutuelle du Bien Vieillir. « Cette année tout particulièrement, notre environnement, qu'il soit local, national ou mondial, nous annonce une année très difficile sur le plan économique. » a-elle souligné. Prônant ainsi les valeurs de solidarité, d’entraide et de respect qui aideront à passer la crise morale d’un monde d’indifférence, de perte de repère et de violence.

Capendu, Figuères, Voeux

Elle a ensuite retracé l’historique de la mutuelle qui depuis sa création en 2001, avec trois établissements créés lors de cette ouverture, et qui en courant mars ouvrira sa 17ème résidence, avec la même exigence de qualité et de prestation et du respect les moyens alloués par les administrations. Elle a aussi mis en avant le développement du concept Vitae Clementia, véritable philosophie de vie pour le bien être des résidents. Un concept qui propose des lieux d’accueil et des modalités d’accompagnement pointues pour un mode de vie individuel de qualité. Concept destiné à progresser qui se base sur la créativité, et l’ouverture aux propositions de tous les collaborateurs de MBV, « Merci à tous pour votre contribution au quotidien qui honore votre établissement et notre mutuelle » devait elle dire avant de présenter ses vœux ainsi que ceux des dirigeants de la mutuelle et de souhaiter de continuer à œuvrer ensemble pour garder les valeurs qui animent la résidence.

Capendu, Figuères, Voeux

C’est par une bonne galette avec champagne et jus de fruit que s’est achevée la cérémonie des vœux pour la résidence des Figuères.


dimanche, 13 janvier 2013

Doyenne de Lézignan, des Figuères et de Capendu, Francine Goût souffle ses 104 bougies en famille

Capendu, Figuères, Lézignan, Francine Goût

Elle qui a vu le jour à Lézignan le 2 janvier 1909, regarde les années passer et s’écouler doucement sans prise sur elle. Toute en douceur, vive et menue, Francine Goût coule des jours heureux à la résidence des Figuères où elle s’est retirée depuis plusieurs années. Dotée d’une santé de fer, son seul problème, et croyez, qu’elle l’a pris à bras le corps, c’est la marche, il lui faut maintenant s’aider, mais qu’importe, la vie, elle la croque à pleines dents. Toujours aussi active et dotée de facultés exceptionnelles c’est avec fierté qu’elle avoue lire sans lunettes et assume ses 104 ans avec bonne humeur.

Une petite jeunette qui en paraît facilement trente de moins et raconte sa vie et quelle vie sans rien oublier. De son enfance, elle n’en a gardé que les bons souvenirs, et se rappelle d’Antoinette et de Joseph, ses parents qui lui ont donné amour et tendresse tout au long de leur vie. Son arrivée au pensionnat Bertrand de Toulouse, son certificat d’étude, elle s’en souvient comme si c’était hier. Hier encore que tante Marthe l’accueillait chez elle à tout juste 16 ans. Volontaire ce petit bout de femme devient infirmière en 1934, puis surveillante chef, elle exerce dans le dispensaire des chemins de fer de Béziers. Le front populaire, et ses avances sociales rythment ses journées, et de nouveau la guerre frappe à sa porte.

capendu,figuères,lézignan,francine goût

1964 et voilà le temps de la retraite qui arrive. Toujours aussi active, elle décide de voyager et visite ainsi la Tunisie, l’Algérie, et la Hollande. Son amour de la musique classique et de l’opéra la conduira à aller assister à des concerts à Vienne, en Autriche. Elle poursuit sereine et sans heurts une vie, tranquille et très active passant quelques étés à la Résidence « les Treilles » à St Gervais sur Mare. L’âge venant elle décide de quitter l’Hérault pour se rapprocher de ses neveux et intégrant la Résidence des Figuères le 11 octobre 2007 à l’âge de 98 ans elle y coule des jours heureux entourée par un personnel attentif et compétent et tout l’amour d’une famille aimante.

capendu,figuères,lézignan,francine goût

Et ce samedi 5 janvier, c’est avec bonheur qu’elle a reçu les siens et fêté avec eux cette 104ème année d’une vie exemplaire et bien remplie. Ils étaient accompagnés d’Eliane Meige, adjointe au maire de Lézignan, venue rendre hommage à la doyenne des Lézignanais et lui apporter les vœux de sa municipalité. Gourmande, elle a partagé un savoureux repas avec tous ses neveux et échangé des millions de souvenirs heureux avec son jeunot de cousin de treize ans son cadet.

capendu,figuères,lézignan,francine goût

Joyeux Anniversaire Francine et que Dieux vous prête vie et santé encore de nombreuses années.

lundi, 24 décembre 2012

Le merveilleux Marché de Noël des résidents des Figuères

figuères marché de noel.jpg

A l’initiative de Lina Dawid, les résidents des Figuères sont allés « faire » leur marché de noël à Carcassonne. Le but premier était de les sortir de leur cadre habituel en les faisant participer à la fête de noël. Chaudement vêtus et excités comme des puces, les aînés ont pris le chemin de Carcassonne pour aller passer un moment convivial sur le Marché de Noël carcassonnais.Tant pis pour le froid et la pluie, ils n’allaient pas laisser une si belle occasion de découvrir la magie des illuminations.

figuères marché de noel1.jpg

Et que dire du sympathique vin chaud venu à point les réchauffer, c’est qu’il ne faisant vraiment pas beau ce jour là. Gourmands, ils ont tout dégusté et goûté en regardant tourner les manèges du mail et en passant de chalet en chalet pour admirer les merveilles exposées à leur convoitise. Et si ils ont eu bien froid, leur cœur lui était chaud et leur joie bien palpable, même si pour attendre le car, ils ont du se réfugier dans une accueillante pharmacie pour ne pas prendre mal. Maintenant ils sont fin prêts pour la sympathique fête qui les attends à la résidence le 25 décembre prochain.

samedi, 22 décembre 2012

Des Hortensias Bleus et beaucoup d’amour pour la jeune centenaire de la résidence des Figuères.

Malicieusement adorable, Raymonde Mornat est une vieille dame qui ne fait surtout pas les 100 printemps qu’elle vient tout juste de souffler. Cette pétillante habitante de la résidence des Figuères, regarde la vie avec des yeux d’enfant, bleus comme l’azur, et un immense sourire plein de joie. Dotée d’une bonne humeur contagieuse, elle illumine tous ceux qui l’approchent. Cent ans, la belle affaire, les années n’ont plus de prises sur Raymonde qui distribue avec malice son affection à ceux qui l’entourent au quotidien.

Capendu, Figuères, Raymonde MornatNée à Saint Ouen le 6 décembre 1912, d’un père menuisier et d’une mère blanchisseuse, elle vivait dans un douillet cocon familial avec son frère Maurice de deux ans son aîné.14/18, quatre années d’une effroyable guerre qui lui a pris son père, son oncle et leurs épouses. Quatre orphelins, pupilles de la nation qui ont été confiés à des paysans de centre de la France.

Capendu, Figuères, Raymonde MornatA 14 ans Raymonde Dupray travaille dans une ferme et se marie avec Jean Mornat le 4 avril 1934. 1939, la guerre frappe à nouveau la France et elle la courageuse élève ses trois enfants, Raymond, Jeannine et Marcelle, pendant que son mari est à la guerre. Quatre années difficiles qu’elle a illuminé de son inaltérable bonne humeur. De retour au foyer Jean emmène sa petite famille dans le centre de la France où ils s’établissent. La joie de marier leurs enfants, la naissance de 4 petits enfants et celle de connaître leurs 6 arrières petits enfants a comblée leur vie de bonheur. 60 puis 70 ans de mariage, et voilà que Jean la quitte, il a 96 ans. Depuis 5 ans, l’âge venant, elle s’est établie aux Figuères et y coule une vie sereine et paisible entourée de l’affection des siens et du personnel de la résidence.

Capendu, Figuères, Raymonde Mornat

Tous s’étaient réunis autour d’elle pour lui offrir un magnifique bouquet d’hortensias bleus « oh, que c’est beau, mes fleurs préférés, merci. » devait murmurer la centenaire émue. Entourée par sa fille, Syvie Darné, la directrice des Figuères, JJ Camel, maire de la commune et du maire de St Nazaire, le dernier village dans lequel elle a longtemps vécu. Bon anniversaire Madame Mornat, vous voici entrée dans le club très fermé des 4 centenaires de la résidence

samedi, 17 novembre 2012

La Chorale Patchwok enchante la résidence des Figuères

capendu,figuères,patchwork

C’est un très bel après midi du 11 novembre qui a été offert aux résidents des Figuères à l’occasion de la Fête de la Saint Martin à Capendu. Le froid et la fatigue, ne leur permettait pas de se rendre au thé dansant organisé et donc de participer aux festivités capenduciennes. Il a donc été décidé par la résidence de leur organiser une petite fête à eux. Et c’est comme ça que la Chorale « Patchwork » de Bram a été invitée à venir se présenter à eux ce dimanche après midi. Une belle et sympathique idée qui a permis aux résidents, l’espace d’un très agréable moment, de passer un bel après midi festif.

capendu,figuères,patchwork

Une très belle prestation de ces choristes, venus tout exprès du Lauragais présenter un beau répertoire. Les personnes âgées ont beaucoup applaudis les chanteurs, et en tendant l’oreille on pouvait entendre certaines voix chanter avec eux. Après une première partie enchanteresse est venu le temps du goûter convivialement partagé avec les résidents, puis la seconde partie du concert a redonné la parole à la musique.

capendu,figuères,patchwork

mardi, 30 octobre 2012

Quand la maternelle rencontre les Figuères, cheveux blancs et têtes blondes revisitent chants et contines

Figuères rencontre maternelle1 (5).jpg

Dans le cadre de la semaine bleu, la résidence des Figuères et l’école maternelle de Capendu ont organisé une rencontre inter générationnelle à la maison de retraite. Courageusement les bambins ont bravé la pluie… En effet ce jeudi après midi une douzaine de petits écoliers de la maternelle de Capendu a répondu à l’invitation des résidents de la maison de retraite pour une rencontre inter générationnelle, dans le cadre de cette spécialement semaine dédiée aux personnes âgées et dont le thème 2012 était : « vivre ensemble ».

Figuères rencontre maternelle1 (3).jpg

Une rencontre soigneusement préparée par les résidents et leur animatrice Lina Dawid : « En amont de cette rencontre il nous était apparu important et nécessaire d’encourager le questionnement des résidents sur ce qu’est le « vivre ensemble ». Chacun a pu s’exprimer. Ce qui en est ressorti c’est que l’échange donne du sens à l’existence. Des repères, des valeurs sont testés. Et puis, vieillir, même en maison de retraite c’est aussi avoir des projets. Une rencontre réfléchie dans une dynamique de réciprocité a donc vu le jour, afin de ne pas oublier ce que les personnes âgées peuvent nous offrir. Les enfants ont donc pu apprécier ce que nous avons préparé. ».

Figuères rencontre maternelle1 (8).jpg

Cette retrouvaille avec les enfants, a été l’occasion de leur proposer tout un spectacle chanté afin de transmettre aux petits écoliers capenduciens tout un  patrimoine oral de chansons et contines accompagné de percussions. Programme qui a été préparé en concertation avec Mme Paublan l’institutrice et Alain Cazaubon, le musicothérapeute de la résidence. Une après midi joyeuse qui comme à chaque visite des tout petits à la résidence s’est passée dans la plus grande des convivialités et s’est achevée sur un savoureux goûter aux délicieux beignets.

Figuères rencontre maternelle1 (9).jpg

En janvier, et oui, le rendez-vous est déjà pris, les bambins viendront à leur tour apprendre leurs chansons à leurs « amis » de la résidence. Nul doute que ce rendez-vous est attendu avec impatience par les personnes âgées et les écoliers de la maternelle ;

dimanche, 30 septembre 2012

Un superbe et fonctionnel jardin thérapeutique pour les Figuères

A la pointe de l’amélioration de la vie quotidienne de ses résidents, la résidence des Figuères, continue et innove en permanence pour leur bien être et c’est un superbe jardin thérapeutique qui vient d’être inauguré sur le terrain attenant à l’espace protégé de la résidence. Il est vrai que ce terrain en friche à l’ouverture des Figuères a rapidement été aménagé avec une aire de déambulation stabilisée et une pergola financées par la mutuelle MBV et une subvention de l’IRCEM, la caisse de retraite des services d’aide à la personne.
Vivement intéressée par cet espace, Emilie Prévost, l’ergothérapeute de l’établissement a envisagé de nouveaux aménagements dont entre autre un coin détente, une extension de la terrasse avec accès au parc  l’acquisition d’une table de culture, et autres éléments de décoration. Tout cela grâce à un groupe de généreux donateurs que Sylvie Darné, la directrice de l’établissement a particulièrement tenu à remercier.

figuèresguères,capendu,jardin thérapeutique


Un jardin thérapeutique pratiquant la « permaculture »

Très récemment un jardin thérapeutique est donc tout naturellement créé dans cet espace et un atelier jardinage animé bénévolement par Jean Rivière, le pépiniériste de Lézignan assisté d’Isabelle Assié, assistante de vie de l’établissement. Atelier fréquenté assidument et qui pratique les principes de la permaculture mariant écologie et méthodes traditionnelle et dont les premières tomates, fraises et salades ont été intégrées aux menus du restaurant de la résidence. Une action pratiquée dans le cadre des jardins J.A.D.E. de la Mutuelle du Bien Vivre. Avec toutefois la touche personnelle des Figuères qui a ajouté une activité de culture, et de stimulation sensorielle avec un carré de plantes aromatiques tout en agissant en faveur de la biodiversité de proximité. Lina Dawid, l’animatrice de la résidence, a décidé de mettre en place un travail en lien avec la LPO (ligue de la protection des oiseaux), avec divers ateliers qui vont d’ailleurs débuter cet automne.

figuèresguères,capendu,jardin thérapeutique

Une inauguration en beauté du jardin « Flore et Sens »:

Ce jeudi 20 septembre, en présence de Jean Jacques Camel, le maire du village et de nombreux invités et parents des résidents a eu lieu l’inauguration du jardin qui a reçu comme nom « Flore et Sens ». « D’autres aménagements seront réalisés en 2013, nous l’espérons » a dit Sylvie Darné, fière et heureuse de présenter un établissement plein de peps et à la pointe de la nouveauté en permanence. Après la visite des lieux commentés par Jean Rivière et Lina Dawid, les participants à l’inauguration ont partagé un très convivial pot de l’amitié sur la terrasse.