http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


samedi, 08 septembre 2012

Qu’importe le vent froid la fête des arrières petits enfants aux Figuères a été une belle réussite

Qu’importe si le temps n’y étais pas vraiment, le parc des Figuères s’est couvert de barnums pour accueillir les familles des résidents de la maison de retraite lors de la fête des arrières-petits enfants et arrières petits-neveux. Un vent plutôt froid et très présent a eu raison des inquiétudes de la direction de l’établissement qui a décidé de rapatrier les tables festives à l’intérieur. Aussitôt décidé, aussitôt fait, Sylvie Darné et tout son personnel ont rapidement, mais très élégamment réinstallés les couverts dans les salles à manger superbement décorées pour l’occasion. Et même si les convives étaient un peu serrés, la convivialité et la bonne humeur ont régné sur tout le repas et largement contribué à la réussite de cette belle journée. Tout a commencé par un très convivial apéritif, petits canapés, jus de fruits et punch, pendant que familles et résidents prenaient place à table.

capendu,figuères,mbv,fête arrière petits enfants

Cette année les résidents avaient eux aussi mis la main à la pâte et largement participé à la préparation de cette fête familiale. Une préparation qui a duré pratiquement une grande partie de l’été avec l’aide attentive de Lina Dawid, la toute nouvelle animatrice de la résidence des Figuères. Ils l’ont fait par le biais d’activités manuelles destinées à leur permettre de s’approprier cette fête. Ils se sont occupés de la décoration pour faire de l’espace réservé aux enfants une arène joyeuse. Les résidents ont donc peint les magnifiques boites du chamboule tout, fabriqués pompons et queue pour le jeu de l’âne, après toutefois avoir aussi construit le superbe animal de carton pâte à qui ces accessoires étaient destinés. Ils se sont ensuite essayé avec bonheur aux tampons bio et décorés les magnifiques manches à air poissons qui ont orné les stands. Une grande satisfaction pour eux que d’avoir collaboré à cette préparation, au même titre que tout le personnel, ainsi mis à contribution ils ont mobilisés leurs sens se sensibilisant aux événements.


Place aux jeux pour les plus jeunes :

Après les agapes, les enfants ont été invités à participer à divers jeux anciens sur les pelouses du parc, sans oublier de se faire maquiller par deux expertes en la matière qui ont transformé leurs visages en animaux fabuleux et mythiques. L’animation qui a rencontré un franc succès s’est achevée sur un très sympathique goûter pris dans la résidence. Sylvie Darné, la directrice de la maison de retraite a parfaitement réussi son organisation, aidée par tout son personnel pour cette journée commune à tous les établissements de la Mutuelle du bien Vivre. Une tradition bien établie maintenant que familles et pensionnaires attendent avec impatience tous les ans et qui est très belle façon de faire le lien intergénérationnel et de maintenir les liens familiaux en réunissant les familles autour de leurs personnes âgées.

mercredi, 22 août 2012

Robert, Annie et les autres… quand l’histoire rejoint le cinéma pour une soirée particulière


Jeudi dernier, troisième soir cinéma d’août, un moment qui a pris une coloration particulière avec la visite de Robert Marcault et de sa charmante épouse Annie. En effet, le goût de passer une soirée estivale sous les grands cèdres du parc les a tentés tous deux. Un retour dans le village tant aimé de Robert, l’enfant du pays, qui est venu partager la plus magique des soirées avec les copains d’antan et ceux de maintenant. Et les copains, ils étaient là, fidèles au poste, heureux de revoir cet ami si cher avec qui ils avaient honoré la mémoire de sa famille en juin dernier. Un sacré pied de nez à un dur passé rythmé par la noirceur d’une guerre épouvantable qui a vu disparaître la famille de Robert.

capendu,robert marcault,cinéma,les "tontons flingueurs","la guerre des boutons"Arrivés de Toulouse dans l’après midi, Robert et Annie, invités à la table du maire ont eu l’immense plaisir de retrouver certains amis chers au cœur de Robert, pour une soirée mémorable, un grand moment de partage de bonheur. Louis, Paulette, André, Robert, Annie et les autres se sont replongés dans leurs souvenirs de jeunesse pour ne s’en rappeler que les bons moments, ceux qui vous enchantent la mémoire. Alors inutile de vous dire si les discussions ont été bon train autour des tables, ce qui n’a pas empêché tout le monde de partager repas et rire dans la plus grande convivialité.

capendu,robert marcault,cinéma,les "tontons flingueurs","la guerre des boutons"

Une convivialité contagieuse qui a régné autour de toutes les tables et c’est nonchalamment que les dineurs se sont rapprochés de l’écran et des adeptes du ciné de plein air pour assister à la magistrale projection des « Tontons Flingueurs ». Des dialogues de Michel Audiard pleins de verves et d’un humour corrosif à toute épreuve, qui ont percuté les très nombreux spectateurs venus applaudir le film. Ah, oui, au fait, cette année aussi la soirée à droit à ses « beloteurs fous », qui suivent le film d’un œil et leurs cartes de l’autre, ce qui donne d’inénarrables et savoureuses parties de belote.

capendu,robert marcault,cinéma,les "tontons flingueurs","la guerre des boutons"

La fréquentation à la soirée « un air de cinéma » prend de l’ampleur de jeudi en jeudi, à tel point qu’il a fallu rajouter six tables pour les dineurs, et qu’elles ont été prises d’assaut, sans compter toutes celles et ceux qui sont venus uniquement pour le film et qui ont vite occupé la pelouse devant l’écran. Jeudi 23 août prochain, dernière de la saison,  rendez vous est à nouveau donné aux pique-niqueurs et aux amateurs des soirées cinés de l’été pour « la guerre des boutons ». Un film d’anthologie souvent repris, mais jamais égalé qui devrait régaler les nombreux amateurs du rire qui ne manqueront pas de venir regarder les aventures de ti Gibus et de ses copains sur la toile.

capendu,robert marcault,cinéma,les "tontons flingueurs","la guerre des boutons"

Attention les tables sont prises d’assaut, alors, avis aux amateurs, il est prudent de ne pas arriver à la dernière minute pour en avoir une à soi. Rendez vous est donc donné à tous, ce jeudi 23 août à partir de 19h30 sous les cèdres du parc des Figuères, le film sera projeté dès que la nuit sera tombée.

dimanche, 19 août 2012

Quand Gargantua s’invite aux Figuères.

capendu,figuèresQue les résidentes et les résidents des Figuères soient des gourmands, n’en doutons pas un seul instant. En bon méridionaux, descendants de gargantua, avec des papilles exigeantes, ils ont dernièrement joué les cuisiniers, retrouvant ainsi les gestes d’antan. Et sous la houlette de Lina Dawid, la nouvelle animatrice de la résidence, poireaux, carottes, navets et autres ingrédients tout aussi délicieux ont été prestement débités et mis au faitout pour la plus agréable des soupes ! La soupe, celle qu’on a toujours mangée et qu’on adore. Une activité qui, comme vous pouvez le penser a enchanté les personnes âgées. Elle faisait suite au très agréable buffet fraîcheur, de la St Jean, suivi de celui du 14 juillet en bleu, blanc rouge, des grillades et, tant qu’on y était, de la succulente confiture d’abricot faite maison. Tout un mois de juillet hyper gourmand, comme les autres mois d’ailleurs, suivi par un mois d’août hyper actif, associant milk-shakes, kiosque à glaces et pique-niques ciné pour le plus grand bonheur des personnes âgée.

La résidence toujours à la pointe des désirs de ses résidents tient particulièrement à ce que la vie dans ses murs soit un réel plaisir pour eux, le moment repas est un moment des plus privilégié, on n’est pas là que pour se nourrir, il faut aussi y associer le plaisir de la gourmandise. Il est évident que le plaisir de la table est la préoccupation quotidienne de l’ensemble du personnel de la résidence. Il est évident que le grand âge fait que l’appétit n’est pas toujours là quand il le faudrait. Alors le personnel, chacun selon son poste, tente de stimuler l’envie de manger des résidents pour favoriser au maximum l’autonomie de la prise de repas, une bonne alimentation influençant le moral et la santé. L’élément moteur reste donc le plaisir de manger des aliments de saison, variés, savoureux, bien présentés dans une ambiance détendue et conviviale facilitant la socialisation et évitant l’isolement de la personne âgée.
L’élaboration des menus se fait d’ailleurs en concertation totale avec les résidents à qui la parole est donnée et qui font leurs propositions de repas lors de la commission menus trimestrielle et choisissent aussi leurs repas de fête.

Les personnes du sectecapendu,figuèresur protégé, se voient quant à elles proposer des menus adaptés, en particuliers lors des rencontres « alimains » où les choix gustatifs sont respectés tout en favorisant les capacités cognitives et l’autonomie gestuelle.

Hmmm, que dire de la merveilleuse odeur du croissant chaud qui se répand dans toutes les Figuères le vendredi matin à l’occasion du petit déjeuner hôtelier jusqu’à 10h, et à volonté juste histoire de se faire plaisir et de casser la routine quotidienne. Ce sont là des moments privilégiés que les résidents adorent, et qu’ils attendent avec impatience, que ce soit les animations, toujours innovantes et attractives, le plaisir du palais et celui de partager la vie de tout un village, voilà qui fait que les Figuères a une liste d’attente longue comme un jour sans fin

00:40 Publié dans Figuères, Vie du village | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : capendu, figuères | |  Facebook |  Imprimer | | |

dimanche, 08 avril 2012

Fabienne Ferré quitte la tête des Figuères pour le toulousain

capendu,figuères,fabienne ferré,résidence de retraite

Le 28 mars dernier, Fabienne Ferré et Sylvie Darné, respectivement ancienne et nouvelle directrices de la résidence des Figuères à Capendu ont reçus, élus, familles et résidents pour un au revoir à Fabienne Ferré qui rejoint la région de Toulouse où elle vient d’être affectée. Arrivée il y a tout juste deux ans à la tête de la résidence de la Mutuelle du Bien Vieillir (MBV) qui accueille les personnes âgées, elle venait y prendre son premier poste en remplacement de Sylvie Darné appelée à d’autres fonctions dans le biterrois.

capendu,figuères,fabienne ferré,résidence de retraite

Cette battante, a su, par sa gentillesse et avec douceur diriger d’une main de velours un établissement de haut niveau, classé au top ten des maisons de retraites françaises. Elle s’est rapidement coulée dans le moule formé par son ancienne directrice et a continué, tout comme elle, a faire progresser le bien être d’une résidence renommée dont la liste d’attente ne fini pas de s’allonger. « C’est une très belle expérience, humaine et formatrice pour moi, que j’ai vécue parmi vous » devait-elle dire avant d’ajouter, « même si mes fonctions au sein de la MBV m’appellent plus loin, je ne vous oublierai pas. ». Fabienne Ferré part en effet préparer l’ouverture d’une nouvelle résidence de la MBV située à Roquettes près de Toulouse. Un Ephad de 80 lits médicalisés dont 14 réservés aux personnes désorientées en milieu clos. Il s’agit maintenant pour elle de procéder au recrutement de son personnel afin que tout soit en place dans ce lieu d'accueil qu’elle va diriger et qui doit ouvrir ses portes dans le courant de l’été 2012. C’est Sylvie Darné qui revient aux Figuères pour reprendre la direction « d’un établissement à taille humaine, auquel je suis très attachée et qui est le premier que j'ai dirigé» a-t-elle avouée (cf. l’article paru récemment dans nos colonnes).

capendu,figuères,fabienne ferré,résidence de retraite

Jean Jacques Camel, Maire de Capendu a chaleureusement félicité et remercié la directrice partante pour son implication au sein de son établissement et auprès de ses résidents. Il a particulièrement tenu à souligner la grande ouverture des Figuères dont les personnes âgées participent activement à la vie du village, par le biais des associations capenduciennes. Un modèle, a-t’il souligné, d’intégration plus que réussie. Laurent Bogue, nouveau DGS de Piémont d’Alaric représentant le  Président Robert Alric, devait ensuite remettre un énorme bouquet de fleurs à Fabienne Ferré et c’est par un très sympathique goûter bulles de champagne-petits fours offert aux invités que s'est achevée la cérémonie.

un petit clic pour visionner l'album souvenir

dimanche, 05 février 2012

Une « Poézique Absolut Vocal » emballe le Festivoix capenducien


un petit clic pour visionner l'album du concert de la Cie Absolut Vocal

Excellent choix de spectacle du Foyer Culturel qui le 28 janvier a proposé un flamboyant concert de la Cie Absolut Vocal (ex Grandes Gueules) aux très nombreux spectateurs présents ce soir là. Un show résolument jazz dans sa musique et impertinent dans le choix de ses textes, le tout porté par le groupe de six chanteurs à capela géniaux qui a emballé la seconde soirée du Festivoix.

capendu,festivoix,cie absolut vocalLes textes sont empruntés à la poésie française parmi les plus grands poètes et mis en scène avec un art consommé par Bruno Lecossois, meneur du groupe. Ils ont été choisis avec beaucoup de soin dans un glossaire total déjanté particulièrement fourni allant de Lafontaine à Raymond. Cette rencontre improbable entre jazz, littérature et voix, pétille et explose avec un art consommé, pas de temps morts, le temps passe plus que vite, nul n’a envie que ça s’achève un jour. C’est une bande de copains qui évolue sur scène, et ça se voit, ils prennent énormément de plaisir, une jubilation qui se répand à toute la salle dans un délire communicatif.

capendu,festivoix,cie absolut vocalCe groupe vocal montpelliérain qui existe depuis une bonne quinzaine d’année est arrivé à un tournant de sa carrière, et son évolution scénique fait qu’il désire maintenant effacer « les Grandes Gueules » derrière la Cie Absolut vocal. Avec le même sens de l’absurde et du burlesque, ils investissent le jazz le mariant à des textes méticuleusement choisis. Ce groupe atypique composé d’artistes aux carrières parallèles et fédérés autour de Bruno Lecossois, prépare ses concerts de manière surréaliste. Contacté par mail, chacun prépare sa partie en solo, une voire deux répétitions communes suffisent à mettre au point le spectacle final, et ça marche ! Alors si, par chance ils passent près de vous, pas d’hésitation allez les voir vous allez « vous éclater »

capendu,festivoix,cie absolut vocal

Leur actualité :

Fin mars début avril leur nouveau CD « Poézique » sera dans tous les bac, et outre leur tournée sur toute la France ainsi qu’une participation prévue au Festival d’Avignon en juillet, ils se produiront à Paris aux « Trois Baudets ». 

vendredi, 13 janvier 2012

Vœux aux Figuères, Fabienne Ferré souhaite plus de moyen pour le bien être des résidents

figuères -voeux 2012 (7).jpg

C'est une très conviviale cérémonie des vœux qui s'est déroulée devant les résidents et le personnel de la résidence des Figuères, ainsi que Jean Jacques Camel, le maire de la commune, et les familles des personnes âgées. Avec fierté Fabienne Ferré, responsable de la résidence des Figuères a pu donner un très bon bilan d'activité pour l'année écoulée. Un bilan à la hauteur de l'excellence d’une résidence labellisée et figurant dans le Top Ten des établissements français d’accueil pour personnes âgées et pour lequel la liste d’attente est très importante, les Figuères étant très demandées. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard, mais bel et bien le résultat d’un travail de fond, de mise à jour permanente des compétences de tout le personnel, d’une grande implication de ce dernier et des cadres de la résidence.

figuères -voeux 2012 (4).jpg

Sa directrice tient tout particulièrement à préserver cet accueil de qualité qui fait sa renommée. Elle a tenu à préciser que 2011 a été une année de stabilisation avec comme objectif principal le bien être et les soins donnés aux résidents, des résidents pour lesquels, en 2012, elle souhaiterait pouvoir bénéficier de plus de moyens matériels pour leur donner encore plus de confort. Après avoir remercié et félicité son personnel pour le travail accompli tout au long de l'année, elle souligné l’importance de renforcer les liens avec les générations pivots accompagnant leurs parents. La directrice a ensuite présenté ses vœux à ses invités et à tout son personnel ainsi qu'aux résidents. Elle en a profité pour rappeler que les nouveautés offertes aux résidents des Figuères, tels les petits déjeuners gourmands du dimanche et la visite des enfants des écoles, seront poursuivies et développées durant toute l'année 2012.

figuères -voeux 2012 (5).jpg

A l'issue des discours tout le monde a été invité à partager le très copieux et sympathique buffet sucré offert par la direction de la résidence.

00:52 Publié dans Figuères | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : capendu, figuères, voeux | |  Facebook |  Imprimer | | |

lundi, 09 janvier 2012

Francine Gout, doyenne des capenduciens, a fêté ses 103 printemps

un petit clic pour voir les photos de l'album

Depuis le 2 janvier 2012 Francine Gout a cent trois ans … Qui aurait dit ça en 1909 quand elle est née à Lézignan-Corbières. Elle était le deuxième enfant de Joseph et Antoinette Gout, une famille qui en comptait quatre, Anne Marie, Francine, Jean et Alice. Rentrée au pensionnat Bertrand à Toulouse, tout juste âgée de onze ans, elle y restera jusqu’à l’obtention de son Certificat d’étude et va vivre chez sa tante Marthe, elle a alors 16 ans.

francine gout 103 ans (17).jpg

Ce qu’elle veut faire de sa vie, la volontaire Francine le sait très bien, elle sera infirmière, et donc reprend ses études à l’école d’infirmière de Toulouse obtenant brillamment son diplôme en 1934. Ne s’arrêtant pas là elle continue une année de plus et c’est surveillante chef qu’elle devient. En 1935 elle est nommée au dispensaire des chemins de fer de Béziers, et sur fond de front populaire et d’avancées sociales arrachées à grand prix, elle y assure les visites médicales des cheminots. Une vie qui aurait pu être sereine si ce n’est que la guerre était de nouveau de retour.

francine gout 103 ans (9).jpg1964 déjà, elle a maintenant cinquante six ans et il est temps pour elle de prendre sa retraite, ce ne fut pas une cessation totale d’activité, et c’est en voyage qu’elle décide de passer les belles années qui lui restent à vivre. Ses valises elle les pose tour à tour en Tunisie, Algérie, Hollande, à Vienne. Et ses pauses d’étés, c’est souvent qu’elle les prend à la Résidence « Les Treilles » à Saint Gervais sur Mare dans l’Hérault. Mais l’âge aidant, le temps est venu pour elle de se rapprocher de ses neveux et de sa famille, elle rejoint donc la Résidence des Figuères à Capendu, où elle passe actuellement une retraite heureuse et choyée, entourée par un personnel compétent et une famille aimante.

francine gout 103 ans (14).jpgMenue, discrète, mais toujours aussi active, dotées de facultés exceptionnelles et d’une mémoire à toute épreuve, elle traversé un siècle, clôturé un millénaire et attaque gaillardement un nouveau millénaire et un nouveau siècle, les yeux grands ouverts, la mémoire en action, pas question pour elle d’en manquer une miette. Qui, en la voyant, dirait que cette dame, élégante, alerte et vive a plus de quatre vingt ans ? Personne ! Curieuse de tout, alerte, coquette, c’est à pas menu, seule et sans aide qu’elle gagne sa place et entame la plus animée des conversations tout en restant la femme engagée et libre qu’elle a toujours été, elle ne vit pas dans le passé, mais bien dans le présent consciente de la chance immense qu’elle a de conserver toutes ses facultés.

francine gout 103 ans (11).jpg

Entourée de beaucoup d’affection et d’amour c’est avec énormément de plaisir qu’elle a accueilli les siens dans la salle de réception de la Résidence et à partager avec eux une bien belle fête d’anniversaire, faite d’amour et de partage. Il faut dire qu’avec elle ce jour là, il y avait son cousin germain, un jeunot de quatre vingt dix printemps qui fait montre de la même vitalité qu’elle.

francine gout 103 ans (12).jpg

Joyeux Anniversaire Francine et que Dieux vous prête vie encore de nombreuses années.