http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


mercredi, 10 août 2011

Pétanque et rires ont enchanté les frondaisons des Figuères

Capendu, Figuères, pétanque

C’est un beau dimanche estival qu’ont vécu les résidents des Figuères le 31 juillet dernier, en effet, soleil, famille et détente ont été au menu de cette belle journée organisée par Nathalie Radduso, l’animatrice de la résidence.

Capendu, Figuères, pétanque

Une partie de pétanque, à la provençale « avé  l’assen », plein de rires, une immense joie et voilà pour tout une après midi nos aînés des Figuères transportés dans une calanque. C’est en famille que les boulistes « chevronnés » ont lancé leurs boules, concentrés sur le cochonnet, une drôle de petite boule fugueuse qui ne s’est pas laissée attrapée facilement. Mais rien d’impossible pour nos pétanqueurs qui ont fini l’après midi, entourés de leurs proches et autour d’un punch en dégustant les délicieux petits fours préparés par Philippe.

Capendu, Figuères, pétanque

00:13 Publié dans Figuères, troisième age | Lien permanent | capendu | Commentaires (3) | Tags : capendu, figuères, pétanque | |  Facebook |  Imprimer | | |

lundi, 27 juin 2011

Beaucoup de participants à la traditionnelle grillade des Aînés Capenduciens

un petit clic pour voir les images

Le temps mitigé n’a pas empêché les aînés capenduciens de se retrouver pour la très traditionnelle grillade de fin de saison ce jeudi 23 juin sur le stade Michel Berlanga. Confortablement installés sous les platanes et après un très sympathique apéritif pris en commun à la buvette du stade, ils sont passés à table. Les choses sérieuses pouvaient commencer, salade composée, savoureuses grillades accompagnées de petits légumes et  suivies d’un bon fromage et d’un succulent gâteau ont largement enchanté les papilles des personnes âgées. C’est fort tard que s’est achevée la très conviviale soirée de nos aînés, prouvant une fois de plus la très belle vitalité du Club du Troisième Age Capenducien.

 

00:57 Publié dans troisième age | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : capendu, troisième âge, grillade | |  Facebook |  Imprimer | | |

mardi, 21 juin 2011

La maladie d’Alsheimer a fait débat au Chai le 10 juin dernier

Maladie d'Alzheimer, Piémont d'Alaric, SSIAD, Capendu, le ChaiDevant le constat que les familles de personnes âgées confrontées à la maladie d’Alzheimer de son territoire se sentent totalement démunies, Piémont d’Alaric, sous la houlette de Madame Baurès, infirmière coordonatrice du Service de Soins Infirmiers à domicile de la communauté de communes, a décidé d’initier une conférence débat sur le sujet. Une manifestation organisée en liaison avec le Centre Local d’Information et de Coordination du Carcassonnais (CLIC), service spécialisé du Conseil Général de l’Aude,  l’association Aude Alzheimer et la participation de l’infirmière coordonatrice de la maison de retraite « Les Figuères ».

Maladie d'Alzheimer, Piémont d'Alaric, SSIAD, Capendu, le ChaiLe docteur Berta Nicolaud, neurologue au centre hospitalier de Carcassonne est venue parler des troubles psycho-comportementaux et des thérapeutiques inhérentes à ces derniers en corrélation avec trois de ses collègues, neuropsychologues à l’hôpital, Mesdames Calmette, Cordières et Tardy qui ont elle parlé de la prise en charge non médicamenteuse des patients et des aidants.

Le but de l’opération était d’amener l’information au plus près du territoire piémontais afin de rompre l’isolement des aidants naturels, un paramètre lourd à gérer pour toutes ces familles avec celui de l’épuisement ressenti du fait de cette lutte incessante pourMaladie d'Alzheimer, Piémont d'Alaric, SSIAD, Capendu, le Chai assister un parents ou un proche atteint de cette maladie difficile. Cette action avait aussi pour but de les aider à trouver des solutions en leur donnant toutes les informations nécessaires sur cette pathologie qui les confronte souvent à des situations absurde pour ne pas dire plus. Un échange fructueux s’est rapidement instauré entre intervenants et écoutants, ces derniers étant très demandeurs d’informations d’autant que le fait de se sentir écoutés et compris les a poussés à évoquer des situations souvent très difficiles à gérer au quotidien.

Maladie d'Alzheimer, Piémont d'Alaric, SSIAD, Capendu, le Chai

Un dossier complet a été remis aux participants, contenant des fiches pratiques à l’intention de l’entourage des malades Alzheimer. Réalisé par les CLIC départementales et le service chargé des personnes âgées, il contient toutes les informations nécessaires permettant de reconnaître les premiers signes de la maladie (dépression, apathie, indifférence, anxiété, troubles du sommeil, agitation, agressivité ….), et d’en reconnaître plus aisément les signaux d’alarmes. Les comportements à avoir envers le malade sont aussi précisés de même que toute l’organisation de la vie du patient et de ses proches. Un dossier très complet et bien réalisé auquel s’est rajouté divers plaquettes sur les maladies comportementales, et une fiche explicative sur la carte d’informations médico-sociales de la personne âgée et sur les modalités d’utilisation de cette dernière. Strictement personnelle elle est un outil de liaison très pertinent entre professionnels, intervenants et personne âgée et on peut y trouver les renseignements individuels d’ordre social et administratifs nécessaires à la vie de cette dernière.

Une conférence-débat qui devrait en appeler d’autre dans les années à venir, la population piémontaise, à l’instar du reste du département tendant à vieillir.

dimanche, 12 juin 2011

Le temps maussade n’a pas réussi à gâter la fête des arrières petits enfants aux Figuères

un petit clic pour voir les images

Qu’importe si le temps n’y étais pas vraiment, le parc des Figuères s’est couvert de barnums pour accueillir les familles des résidents de la maison de retraite lors de la fête des arrières-petits enfants et arrières petits-neveux. Ce ne sont pas les quelques gouttes de pluie qui ont légèrement squatté la matinée qui ont empêché la réussite de cette belle journée d'autant qu'un radieux soleil est rapidement venu illuminer la journée. Tout a commencé par un très convivial apéritif, petits canapés, jus de fruits et punch, pendant que familles et résidents prenaient place à table.

fête figuères-arriere petits enfants (9).JPGPlace aux jeux pour les plus jeunes :

Après les agapes, les enfants ont été invités à participer à divers jeux anciens sur les pelouses du parc, sans oublier de se faire maquiller par une experte en la matière qui a transformé leurs visages en animaux fabuleux et mythiques. Des jeux qui ont aussi attiré les  anciens pour la plus grande joie des participants dont rires et bonne humeur ont été maîtres mots de la journée. Ensuite, place au divertissement et c’est à un superbe spectacle circassien auquel les invités ont pu assister, une magistrale présentation d’acrobatie et de jonglage qui les a positivement enchantés.

fête figuères-arriere petits enfants (20).JPG

Fabienne Ferré, la directrice de la maison de retraite a parfaitement réussi son organisation, aidée par tout son personnel lors de cette journée commune à tous les établissements de la Mutuelle du bien Vivre, gestionnaire de la résidence des Figuères. Une tradition bien établie maintenant que familles et pensionnaires attendent avec impatience tous les ans et qui est très belle façon de préserver le lien intergénérationnel et de maintenir les liens familiaux en réunissant les familles autour de leurs personnes âgées

lundi, 30 mai 2011

Jean Guibert, l’ancien directeur de la cave coopérative, a fêté ses 90 ans

Jean Guibert, Capendu, Anniversaire

Jean Guibert, une figure du village, qui a longtemps été directeur de la cave coopérative du village et y a pris une retraite bien mérité dans sa jolie maison de la rue des Horts de la ville, vient tout juste de fêter ses quatre vingt dix ans dans le cadre magnifique du château de Montrabech. Une fête organisée par toute sa famille qui l’a entouré d’énormément d’affection avant de lui offrir une myriade de cadeaux, et à l’issue des festivités c’est la larme à l’œil que Jean Guibert les a remercié et leur a donné rendez vous au même endroit dans 10 ans.

Cet audois de souche est né le 21 avril 1921 à Pouzols Minervois, où il a épousé Marguerite Boix qui lui a donné trois filles, Marie Ange, Geneviève et Murielle. Les jeunes époux ont vécu dans le village natif de Jean où ce dernier a exercé la profession d’ouvrier agricole de 1935 à 1953 avant de venir s’installer à Capendu où il a dirigé la cave coopérative pendant trente ans, pendant que sa douce épouse élevait leurs enfants, et s’occupait de sa petite famille. Veuf depuis quelques années, il est resté dans la maison qu’ils avaient fait construire pour leurs vieux jours, et retraité actif, toujours jeune, il s’occupe de son extraordinaire jardin, et laisse sa porte ouverte pour recevoir parents et amis, sa demeure ne reste jamais longtemps vide, le passant y est le bienvenu. Ce toujours jeune nonagénaire comblé compte à ce jour sept petits enfants et six arrières petits enfants et a pile 90 ans d’écart avec le petit dernier. Bon anniversaire Monsieur Guibert

vendredi, 13 mai 2011

La Chorale de l’Alaric en concert pour le Club du 3ème Age Capenducien

Ca faisait longtemps que le Club du 3ème Age de Capendu et la Chorale de l’Alaric cherchaient un créneau pour profiter d’un pur moment de convivialité ensemble. C’est maintenant chose faite, dernièrement les  Choristes de l’Alaric et les Aînés Capenduciens ont passé l’après midi, tous réunis dans le foyer culturel du village pour un concert que les retraités capenduciens ont fort apprécié. Une belle prestation de la chorale de Jo Moutou, qui a chanté de nombreux chants pour le plus grand plaisir des Anciens de Capendu.

C’est par un très convivial goûté pris en commun que s’est achevée cette très sympathique et agréable après midi.

jeudi, 14 avril 2011

Yvonne Camel, une des mémoires de Capendu s’est éteinte

Capendu_Yvonne_Camel.jpgTous les capenduciens vous le diront, avec la disparition d’Yvonne Camel, c’est tout un pan de l’histoire de Capendu qui disparaît. En effet, qui ne connaissait pas Yvonne ? Avec son mari Paul ils faisaient partie tous deux de la mémoire collective du village. Ces deux ariègeois, sont arrivés, jeunes mariés à Capendu pour tenir la laiterie familiale à une époque où les vaches étaient encore tolérées dans les villages et nombreux sont les anciens, qui se souviennent d’avoir été acheter du lait chez eux. Ils décident, au tout début des années cinquante, d’ouvrir une épicerie place de la mairie, et c’est très vite que cette dernière est devenue le lieu de rencontre des capenduciens.


Capendu_Yvonne_Camel1.jpgToujours aimable, souriante Yvonne Camel accueillait ses clients comme des amis, et des amis ils l’étaient. Avec son époux ils donnent naissance à un fils, Jean-Jacques, qui est maintenant l’actuel maire de Capendu. Les années passent, et le couple poursuit sa vie de labeur, ouvrant son commerce tous les jours, puis un jour, coup de feu sur le village, Monsieur et Madame Camel prenaient leur retraite et se retiraient dans leur maison du lotissement Saint Martin. Veuve depuis quelques années c’est entourée de l’amour de son fils, de sa belle fille et de ses deux petits fils qu’elle s’est éteinte. De très nombreux que capenduciens et amis de la famille l’ont accompagnée à sa dernière demeure. Au revoir Yvonne vous nous manquerez. Sincères condoléances à son fils ainsi qu’à toute sa famille.

00:26 Publié dans troisième age | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : camel, yvonne camel, capendu | |  Facebook |  Imprimer | | |