http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


dimanche, 19 octobre 2014

Deux bornes de recharge pour véhicules électrique installée bientôt à Capendu

Capendu, conseil municipal

C'est un conseil municipal dense qui s'est déroulé à Capendu, les dossiers ont été votés à l'unanimité. Un dossier concernant l'implantation de 2 bornes de recharge pour véhicules électriques (charge en 5mn) a fait débat. Elles devraient être implantées, une vers le Terroir et l'autre dans la zone de la gare, ce qui fait dire à l'édile capenducien « peut être va-t-on enfin rouvrir la gare du village », une réouverture qu'il appelle de tous ses vœux et qu'il réclame depuis de nombreuses années. Cette implantation est financée  en partenariat par l'Etat, le département et à minima par la commune. Les élus ont donc voté à l'unanimité la participation communale d'autant que la recharge des véhicules serait potentiellement gratuite.

Capendu, conseil municipal

Dans le cadre des contrats aidés il en a été recruté pour un l'accueil en mairie et deux en scolaire.  Le conseil municipal a voté l'installation de la Taxe d'Aménagement qui remplace toutes les taxes TLE et sera l'équivalent des divers taxes à la construction. Il est demandé diverses subventions aux partenaires institutionnels concernant le dossier eau et assainissement de la Rue de la République, la mutualisation des Puits pour rendre le village autonome à hauteur de 75%. Il a été demandé une subvention pour la réhabilitation de la Grand Rue, pour la rénovation de la salle des jeunes ainsi que pour la rénovation d'un des tableaux de l'église, qui pour l'heure actuelle n'est plus accroché aux murs de l'église.

Capendu, conseil municipal

Il a été voté 1500€ de subventions aux associations intervenant dans le cadre des activités périscolaires (Cap Arc En Ciel, FC Alaric, CLSH, USSEP et Foyer Culturel). L'étude de l'éclairage public par le Syaden, claire et précise, a permis d'identifier les besoins réseaux. Un dossier assainissement en eau pour la rue de la République (renforcement et extension) est lancé ainsi que pour la rue Victor Hugo qui devra faire avec l'existant. Les luminaires des rues Victor Hugo, Gambetta et Jean Jaurès devraient être changés et l'éclairage du parking du stade modifié avec des spots sur mats.

 

Capendu, conseil municipal

Dans le cadre de la mise en route du nouveau logiciel compta imposé aux mairies, il a donc été décidé de procéder au renouvellement du matériel informatique obsolète.

mercredi, 07 mai 2014

Capendu vote son budget 2014

conseil municipal  (1).jpg

De nombreux dossiers étaient à l'ordre du jour du conseil municipal ce 28 avril dernier. Un conseil tardif pour que tous puissent y assister, et d'autant plus important qu'il s'agissait de voter le budget de la commune pour 2014. Un budget maîtrisé a été voté. Budget dans lequel l'investissement reste important avec 1 467 421,47 € qui sont prévus pour les travaux à mener dans le village, notamment la rénovation de la Grand Rue et de la Calade ainsi que la construction d'un parking destiné aux habitants des rues en rénovation. Pour le fonctionnement  1 576 012,18€ ont été votés,  à noter que si les charges de caractère générale et de personnel progressent c'est faiblement et à cause des augmentations structurelles obligatoires, les autres charges, elles diminuent sensiblement et notamment les charges financières(- environ 17%).

conseil municipal  (2).jpg

En ce qui concerne les budgets annexes ce sont 13 152€ qui ont été votés pour le CCAS, l’édile a précisé la nette augmentation de familles en situation de précarité dans le village. Le budget de l'eau lui est de 76 666€ en fonctionnement et 549 213€ en investissement, le maire a souligné que Capendu avait l'une des eaux traitées les moins chères du département. La commune gère de nombreux logements sociaux locatifs, même si de l'avis de l'élu, il en manque, notamment en ce qui concerne les personnes âgées. Le budget locatif a été voté à près de 182 000€ en fonctionnement pour 191 000€ en investissement. De nombreux travaux de rénovation sont prévus, en particulier aux moulins.

conseil municipal  (3).jpg

En ce qui concerne le budget des transports la municipalité à prévu près de 60 000€ pour le fonctionnement et 49 000€ pour l'investissement. Propriétaire d'un bus, elle loue les services de ce dernier à Piémont d'Alaric afin de transporter les écoles du piémontais à la piscine. Tous les transports concernant les écoles du village sont pris en charge par la commune qui leur alloue le bus gratuitement, « sans ça, vu le contexte actuel, les écoles ne pourraient plus se permettre de sorties extra-scolaires ou pédagogiques » a souligné l'édile avant de préciser «  le coût des transports en bus privé est trop élevé pour elles ». Les budget ont été adoptés par 18 voix et une abstention, celle d'un élu de l'opposition qui aurait souhaité que le compte administratif 2013 soit voté avant. Pour le maire le meilleurs moyen de ne pas faire flamber un budget en investissement est justement de voter ce derniers sur les recette attendues par le budget en cours.

On aussi été votés les dossiers suivants : délégations de pouvoir au Maire - procédures pour acquérir une parcelle de terrain de 400 m² rue du Rec Narique - Une aide exceptionnelle au RC Alaric pour les championnats de France. Les conseillers municipaux sont invités à s’inscrire aux commissions de travail de Piémont d’Alaric.

 

00:00 Publié dans conseil municipal | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : capendu, conseil municipal | |  Facebook |  Imprimer | | |

dimanche, 27 avril 2014

COMIGNE : Jean Louis Gallibert et son conseil municipal ont voté neuf commissions

 

COMIGNE conseil municipal (2).JPG

Lors de son conseil municipal d'installation, le tout nouveau maire de Comigne, Jean Louis Galibert, à nommé Christiane Rouquette en qualité de première adjointe et Jean-Louis Montanard comme second adjoint. Son conseil est composé de Hervé Auray, Guy Bastardo, Isabelle Bourreau, Thierry Minuzzi, Damien Not, Marie-France Pous, Jean François Rouanet, Audrey Vaissiere.

COMIGNE conseil municipal (3).JPG

Il a ensuite été procédé à l'installation de neuf commissions destinées à préparer et suivre les principaux dossiers municipaux : finances (C Rouquette), travaux (JL Montanard), urbanisme (JL Montanard), environnement (MF Pous), jeunesse(Audrey Vaissiere), fêtes et cérémonies (C Rouquette), aide sociale (MF Pous), sapin et appel d'offres(JL Gallibert) et impôts directs, cette dernière commission comprendra, outre les onze membres du conseil municipal, 24 membres qui seront proposés afin que soit désignés par l'administration six titulaires et six suppléants chargés de représenter le village. 

COMIGNE conseil municipal (7).JPG

Les délégations municipales

Seront délégués titulaires : communautaire à Piémont d'Alaric, Jean Louis Galibert et Christiane Rouquette - au collège de Capendu, JL Galibert et C Rouquette - au SIC, JL Galibert et T Minuzzi - au SIVU, JL Galibert, C Rouquette et H Auray - Au syndicat d'énergies, JL Gallibert et A Vaissière - au RPI (conseil d'école), JL Galibert et I Bourreau.

 

 

lundi, 21 avril 2014

Economie sur les indemnités des élus : le maire et ses adjoints n'appliqueront pas la majoration de 15% des indemnités prévues par la loi.

CONSEIL MUNICIPAL (1).JPG

Lors son premier conseil municipal de la mandature 2014/2020, Jean Jacques Camel, maire réélu  a présenté le fonctionnement de la direction d'une commune à ses élus dont 13 étaient nouveaux. L'édile après avoir précisé le montant des indemnités du maire et de ses adjoints a annoncé que par souci de solidarité et d'économie il a décidé de ne pas appliquer la majoration de 15% de ces dernières prévue par la loi. Indemnités qui ont été voté à la majorité absolue (16/3).

 

CONSEIL MUNICIPAL (2).JPG

Il a ensuite été procédé à la création des commissions municipales:

Commissions d'élus : au CCAS : président JJ Camel, Vice Présidente, E. Allemany, bureau : S Rossel, MH Hernandez, J Savata, J Poix et M plancade - A l'ouverture des plis : JJ Camel, R. MIrallès, S Rossel, C Busto (Suppléants : F. Bopp, G. Roubio, J. Sabata, M. Plancade) -  Aux finances : G. Roubio, A. Poumès , S. Rossell, F. Bopp, S. Rossi, R. Subias -  Aux impôts : M. Gressie, R. Mirallès, N. Eininger, T. Sarda, S. Rossell, M.Plancade - Aux travaux : G. Roubio  (vice-président), R. Mirallès, S. Rossi, Th. Sarda, J. Poix, G. Thémines - A la sécurité/prévention/accessibilité : A. Poumès (vice-président), F. Bopp, C. Busto,  T. Sarda, G. Laurent.

 

CONSEIL MUNICIPAL (3).JPG

Quatre commission extra-municipales sont ouvertes afin de permettre la participation citoyenne aux capenduciens : environnement/ développement durable- Enfance / Education / Culture - Vie associative / Citoyenneté / Intergénérationnel - Développement / Attractivité du village-

Afin de bien clarifier l'autonomie de chacune des commissions et les attributions de leurs membres, Jean Jacques Camel les a informé qu'il n'interviendrait pas dans leur fonctionnement. Pour lui chacune d'elle se devait d'être totalement autonome. Il leur a aussi rappelé qu'un programme de campagne électoral avait été voté et qu'il s'agissait de le mettre en œuvre le plus précisément possible  mais que s'il elles avaient des initiatives intéressantes pour le village à prendre, il les engageait à le faire. Une manière pour lui de bien poser les limites de ses interventions en tant que maire.

 

CONSEIL MUNICIPAL (4).JPG

 

00:00 Publié dans conseil municipal, mairie | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : capendu, conseil municipal | |  Facebook |  Imprimer | | |

dimanche, 30 mars 2014

Capendu Jean Jacques Camel réélu pour un troisième mandat

 

Ce 28 mars, dans une salle de la mairie comble il a été procédé à l'installation du nouveau conseil municipal. René Mirallès, en qualité de doyen, a fait procéder à l'élection du Maire par vote à bulletin secret. Jean Jacques Camel a été élu pour un troisième mandat par 16 voix et 3 votes blancs. « Nous devons nous mettre travail pour notre commune. Et je souhaite poursuivre ce qui a été mis en chantier lors de mes précédentes mandatures ». 

Capendu, conseil municipal, maire

Le nouvel édile se félicite que la démocratie règne sur le village et appelle tous ses conseillers à œuvrer dans le même sens. Une élection très applaudi par la nombreuse assemblée présente. Les quatre adjoints au maire ont été désignés, Elisabeth Allemany, Gérard Rubio, Monique Gressier et Alain Poumes. 3 titulaires et 1 remplaçante représenteront Capendu à Piémont d'Alaric: Jean-Jacques Camel, Nicole Eininger, Francis Bopp, et Sandra Rossel.

Capendu, conseil municipal, maire

Avant de clore la cérémonie l'édile a chaleureusement remercié les sept conseillers qui se sont retirés de la vie publique et remis la médaille de la ville à 4 d'entre eux, Frédéric Fauvet, Frédérique Monsalvé, Serge Forner et Emile Gauzens.

Il a ensuite offert leur écharpe à ses trois anciens adjoints, Raymonde Fraysse, «  la première femme adjointe municipale du village », Jocelyne Sicard, « qui au budget de la commune et aux finances, a choisi le petit fils.».  Très ému il a ensuite remis son écharpe d'adjoint à Alain Combettes. « Il a fait parti des meubles, il a réussi à passer de sa fonction de secrétaire de mairie à celle d'élu, bravo. Il va me manquer !». Une écharpe que l'ancien conseiller a reçu avec beaucoup de plaisir. Le conseil se réunira maintenant d'ici peu afin de mettre en place ses commissions.

 

 

vendredi, 03 janvier 2014

Capendu Le conseil municipal des jeunes et la Junior Association invitent les plus isolés à fêter Noël

Pour la seconde année consécutive, les jeunes conseillers municipaux et la Junior Association ont joué la solidarité envers ceux que la vie n'épargne pas. Ils ont fait un tour de village pour aller inviter les personnes isolées, jeunes ou seniors, les familles déshéritées, monoparentales, ou tout simplement tributaires du RSA ou bénéficiaires d'Alaric Solidarité. Pour ces jeunes adultes et adolescents, pas question de laisser qui que ce soit passer des fêtes seul et oublié de tous. Une invitation à partager un très savoureux banquet de Noël qui les a réunis dans le foyer des campagnes le 22 décembre dernier et pour laquelle la trentaine de jeunes capenduciens ont travaillé toute l'année afin de se procurer les fonds nécessaires pour accueillir festivement leur quarante cinq invités.

conseil municipal des jeunes - juniors association solidarité noel (7).JPG

Vente de boisson sur leur stand lors de la fête, emballage de cadeau à géant casino et autres actions qui leur ont permis de récolter une bonne partie des fonds nécessaires. Une chose est sûre, ce sont eux qui invitent, ce sont donc eux qui payent les agapes, une façon de bien préciser qu'ils sont aussi des citoyens et des personnes responsables, tout comme leurs adultes de parents. Et les agapes, miam, c'est François William, le boucher du village qui les leur avaient concoctées, foie gras, salade composée aux gambas, rôti de veau farci et son flan de légumes, fromage et bûche glacée. Ils se sont entourés d'un maximum de partenaires pour les aider, Vival, le comité des fêtes, le foyer culturel et si il y avait un surplus à payer et bien c'est le service d'action sociale de la municipalité qui viendra faire le complément.

conseil municipal des jeunes - juniors association solidarité noel (15).JPG

Tout a débuté par un sympathique apéritif qui s'est déroulé en présence de Jean Jacques Camel, maire du village, des conseillers municipaux et qui a permis à toutes et tous d'échanger et de sympathiser avant de passer à table avec les jeunes organisateurs. Bonnet de noël sur la tête ces derniers ont assuré un service impeccable et veillé à la bonne marche d'un repas savoureux qui a comblé une bien légitime gourmandise.

conseil municipal des jeunes - juniors association solidarité noel (26).JPG

Un grand bravo à tous ces jeunes, ils démontrent ainsi qu'il y a aussi une majorité silencieuse qui œuvre discrètement et citoyennement pour le bien être de sa commune et qui sait aussi se dévouer pour la population la plus fragile de sa communauté de vie en créant des événements pour elle (Halloween, Noël, bouchons d'amour ....).

vendredi, 20 décembre 2013

Le Conseil Municipal contre la pose d'une antenne sur ses bâtiments par Gaz de France et soutien les viticulteurs de Ventenac Cabardès

conseil municipal 10-12-13 (1).JPG

Le conseil municipal a décidé de voter contre la pose par GRDF d'une antenne sur ses bâtiments. Antenne destinée à relever les compteurs des usagers directement depuis le centre de Carcassonne. Pour les élus cette mesure a une influence sur l'emploi, ils ont donc décidé de surseoir cette décision et de voter contre en attendant plus de précision de la part de GRDF.

« C'est catastrophique ce qui s'est passé, et détestable ! Si le propriétaire de la cave ne veux pas d'argent, le second est un tout jeune viticulteur et lui, il est ruiné ! ». a asséné le maire avant de demander à ses élus de voter un soutien moral et financier aux deux viticulteurs privés de leur outil de travail par malveillance. 

 A la demande de l'Agence de l'Eau, et pour lancer l'étude d'une mutualisation des puits avec Douzens, la commune a décidé de signer une convention avec ce village.

conseil municipal 10-12-13 (3).JPG

Au fil du rôle

- Les subventions prévues pour les partenaires de l'aménagement du temps périscolaires ont été votées à hauteur de 300€ par activités organisées. Il s'agit de la seconde partie, une première leur ayant déjà été versée. Sont concernés Arc en Ciel (300€), le Foyer Culturel Laïque (600€) et le FC Alaric(300€).

- Piémont d'Alaric sera maître d'œuvre de la construction du restaurant du centre de loisir intercommunal. Cette dernière est appelée à servir, aussi bien de cantine pour les écoles que pour les activités du centre de loisirs.

A l'issue du conseil, l'élu capenducien, après avoir fait un compte rendu exhaustif du congrès des maires, a précisé à ses élus que la commune avait injecté, en trois ans, environ 100 000€ soit 30 000€ par an dans le tissu économique local. Une volonté de faire travailler les entreprises de son territoire qui a été largement soutenue par le conseil dans son intégralité et ce malgré la crise économique car « C'est à ce moment là que les collectivité ne devraient pas baisser les bras »