http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


mercredi, 25 septembre 2013

Les associations affiliées à la FAOL du secteur capenduciens se sont retrouvé à Capendu pour une réunion d'information

Capendu,  web affilig, FAOL

Dernièrement, la Fédération des Œuvres Laïque de l'Aude a réuni les présidents des associations du secteur capenducien pour leur donner les dernières informations pratiques avant le lancement des activités 2013/2014. Une bonne quinzaine de personnes qui sont venues de plusieurs villages du secteur et représentant un panel large d'activités (sport, culture, amicale....). Capendu est la seconde réunion organisée par la FAOL, avec le but évident de resserrer ses liens avec les associations et de leur rappeler les objectifs fondateurs de la ligue.

Capendu,  web affilig, FAOL

Françoise Prunier, responsable du service assurance association est venu leur parler protection et assurance des membres des clubs,  en insistant sur la nécessité d'avoir une protection contre les risques d'accidents pouvant se produire au cours des activités organisées par les associations. Une réunion qui s'est tenue en présence d'Evelyne Salle, responsable de l'UFOLEP et de Nadia Attallah qui gère la vie associative au sein de la ligue audoise.

Capendu,  web affilig, FAOL

Elles étaient aussi venues pour leur présenter le Web Affiligue (www.affiligue.org et www.ufolep.org/webaffilig). Toutes les associations affiliées à la FAOL peuvent demander l'ouverture de leur accès au site en contactant le comité départemental UFOLEP en passant par son site : http://adherents.ufoletp.org. Ce web affiligue est une application gratuite destinée à permettre la gestion administratives pour les clubs et les association affiliées afin de leur permettre d'accéder aux informations de leur fédération, avec entre autre module une gestion aisée de leurs adhérents par chaque club et tout ce qui fait la vie de l'association (communication, impressions, demande d'adhésion...). Une présentation qui a vivement intéressé l’auditoire présent.

 

LEGENDE PHOTO : Françoise Prunier de la FAOL a explique le fonctionnement du web affilig aux présidents d'associations

dimanche, 20 juin 2010

Pessimisme et avenir difficile évoqués lors de l’AG de la FAOL

capendu_faol_ag1.jpgLe 16 juin dernier, la Fédération Audoise des Œuvres Laïque (FAOL), émanation de la Ligue de l'Enseignement, a tenu son assemblée générale. C'est Thierry Mascaraque, nouveau secrétaire général de l'association qui a présenté le rapport moral et d'activité 2009, une année de transition sur fond de crise mondiale. Il a évoqué les nombreuses missions sociales, culturelles et éducatives de cette dernière, soulignant sa fierté de participer à cette aventure même s'il se montre très inquiet devant les effets dévastateurs de la crise et du désengagement de l'état. Un désengagement suivi d'effets notables, puisque les collectivités territoriales sont obligées elles aussi de réduire leur participation au fonctionnement de la FAOL. C'est avec beaucoup d'amertume qu'il a évoqué la situation difficile que vivent ses salariés et les résidents du foyer des jeunes travailleurs (FJT) du Viguier. Une mission d'hébergement et de restaurations plombée par la montée insidieuse et progressive d'une violence permanente qui remet en cause la présence de l'association dans le quartier. Malgré cela les FJT fonctionnent plutôt bien et celui de Castelnaudary réussi le pari difficile de son équilibre financier. Un nouveau foyer est en projet, à Limoux cette fois. La fédération ce sont encore, outre ses interventions dans le milieu culturel ou sportif, les centres d'accueil des demandeurs d'asile, le centre provisoire d'hébergement, les lieux rencontre ou d'insertion ou bien encore l'excellente école régionale de la deuxième chance pour ne citer que les plus importantes de ses activités. Le secrétaire général a précisé la nécessité d'accentuer les actions vers les milieux scolaires en renforçant les partenariats enfance /jeunesse, éducation citoyenne et cohésion sociale.

capendu_faol_ag6.jpgTous, administrateurs, gestionnaires et partenaires ont unanimement fait part de leur légitime inquiétude en ce qui concerne l'avenir financier de leur association. En effet la donne financière a été modifiée de manière radicale et la vis a été serrée en ce qui concerne les participations des divers partenaires habituels de la FAOL. Jean Jacques Camel, le trésorier a présenté un compte de résultat équilibré et sain, légèrement excédentaire, mais il y voit le signe d'une certaine fragilité. Une chose est sûre, faute de cette participation, l'association ne pourrait continuer à assumer des prestations sociales qui lui sont demandées et c'est amèrement qu'il a constaté le désengagement total de l'état dans la lutte contre l'illettrisme et la fin du partenariat établit avec la CAF et le département dans le cadre de la parentalité. Pour lui, la baisse drastique des financements publique obère dangereusement le budget total de l'association. Le comité d'entreprise devait lui aussi, et d'une manière corrosive s'insurger devant des restrictions aussi importantes, et contre la suppression quasi obligatoire de certains poste obligeant certain personnel à « s'envoler pour le pôle emploi ». En dépit de ce lourd constat et avec de nombreuses difficultés en ligne de mire la fédération laïque maintiendra son cap en 2010.

capendu_faol_ag3.jpgRobert Alric, conseiller général de Capendu, représentant le département et son président a quant à lui souligné les difficultés des collectivités territoriales, mais il n'était pas venu les mains vides et, au nom de Marcel Rainaud, le président du conseil général, annoncer une participation départementale au financement du FJT de Limoux, cette dernière devant prochainement être votée.

capendu_faol_ag4.jpgC'est au président de l'organisme, Robert Delon qu'est revenu le mot de la fin, lui aussi a fait montre de pessimisme, disant craindre le contexte actuel «  nous sommes confrontés aux côtés pervers d'une mondialisation non maîtrisée ! » a-t-il dit, en précisant que si la clause de compétence générale des départements disparaissait, les associations ne pouvant plus prétendre à être soutenue par la collectivité ne pourrait survivre bien longtemps, une évidence qui ne sera pas, selon lui, sans conséquence sur la paix sociale. Malgré un fort investissement militant de tout le personnel, la fédération audoise a décidé de revoir ses objectifs à la baisse en attendant d'hypothétiques jours meilleurs. Avant de clore l'assemblée, il a tenu à honorer trois de ses collaborateurs, tout d'abord Alain Baurès, qui après plus de 30 ans passé au sein de l'association prend une retraite bien méritée. Il était le monsieur culture de la Faol incontournable dans le département. Ensuite ce sont Maryline Mondi, la directrice de l'école régionale de la 2ème chance, pour son action au sein de cet établissement et Madame Laroque, directrice du CADA de Carcassonne.

Rapport moral et rapport financier ont été votés à l'unanimité.

La FAOL en chiffres : 10 000 adhérents et 300 associations affiliées - 200 à 300 employés selon les saisons - un budget de près de 8 500 000€ en 2009 dont 55% pour le développement, 38% au titre des prestations sociales et 7% pour la culture.

00:44 Publié dans information | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : faol, assemblée générale | |  Facebook |  Imprimer | | |