http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


dimanche, 12 juin 2011

Le temps maussade n’a pas réussi à gâter la fête des arrières petits enfants aux Figuères

un petit clic pour voir les images

Qu’importe si le temps n’y étais pas vraiment, le parc des Figuères s’est couvert de barnums pour accueillir les familles des résidents de la maison de retraite lors de la fête des arrières-petits enfants et arrières petits-neveux. Ce ne sont pas les quelques gouttes de pluie qui ont légèrement squatté la matinée qui ont empêché la réussite de cette belle journée d'autant qu'un radieux soleil est rapidement venu illuminer la journée. Tout a commencé par un très convivial apéritif, petits canapés, jus de fruits et punch, pendant que familles et résidents prenaient place à table.

fête figuères-arriere petits enfants (9).JPGPlace aux jeux pour les plus jeunes :

Après les agapes, les enfants ont été invités à participer à divers jeux anciens sur les pelouses du parc, sans oublier de se faire maquiller par une experte en la matière qui a transformé leurs visages en animaux fabuleux et mythiques. Des jeux qui ont aussi attiré les  anciens pour la plus grande joie des participants dont rires et bonne humeur ont été maîtres mots de la journée. Ensuite, place au divertissement et c’est à un superbe spectacle circassien auquel les invités ont pu assister, une magistrale présentation d’acrobatie et de jonglage qui les a positivement enchantés.

fête figuères-arriere petits enfants (20).JPG

Fabienne Ferré, la directrice de la maison de retraite a parfaitement réussi son organisation, aidée par tout son personnel lors de cette journée commune à tous les établissements de la Mutuelle du bien Vivre, gestionnaire de la résidence des Figuères. Une tradition bien établie maintenant que familles et pensionnaires attendent avec impatience tous les ans et qui est très belle façon de préserver le lien intergénérationnel et de maintenir les liens familiaux en réunissant les familles autour de leurs personnes âgées

vendredi, 10 décembre 2010

Piémont d'Alaric : avec Sébastien Ramirez et Honji le Hip Hop s'invite au Chai


un petit clic pour lire la vidéo

Le 6 décembre dernier, au Chai, le Président Alric devait accueillir la Compagnie Clash 66, qui venait en résidence à Capendu. C'est la quatrième résidence qui s'installe dans les locaux de l'espace culturel de Piémont d'Alaric, à cette occasion le président devait souligner que, outre une volonté affirmée d'avoir une réelle présence culturelle sur son territoire, la communauté de communes souhaitait aussi par le biais de ces résidences sensibiliser la jeunesse à la culture et lui en ouvrir les portes. C'est ainsi que le Chai participe au projet de l'ADDMD11. Pour sa quatrième édition cette dernière a changé sa formule, cette année ce sont trois compagnies de danse qui sont accueillies dans le département avec comme fil conducteur de présenter trois esthétiques et trois chorégraphes sur trois territoires du département, l'est, l'ouest et la haute vallée. Une opération qu'elle mène en partenariat avec plusieurs structures culturelles du département dont le Chai à Capendu.

IMG_1500.JPGDurant une semaine, du 6 au 12 décembre, le Chai accueillera donc la Compagnie Clash 66 de Sébastien Ramirez. Une compagnie que ce danseur chorégraphe de danse Hip Hop a créée à Perpignan en 2008. Arrivé à cette discipline en autodidacte, il s'est peu à peu imposé dans son art et partage maintenant son temps entre Perpignan et Berlin ainsi que sur diverses scènes internationales où il danse avec les plus grands. Mariant avec bonheur modern dance et hip hop il a su créer un style bien à lui, ce qui lui a donné une certaine notoriété dans son art. C'est la rencontre avec le danseur berlinois Storm et le chorégraphe Raphaël Hillebrand qui l'ont emmené sur le chemin de la création avec notamment « The Mask » et « Seuls ensemble ». C'est d'ailleurs avec ce dernier qu'il a eu l'occasion d'intervenir au Vietnam, en Indonésie et au Cambodge. Tout naturellement il fonde la Compagnie Clash 66 en 2008. Le chorégraphe a un rapport fusionnel avec la musique, pour lui « chaque son a son caractère ! », un caractère qu'il souhaite restituer grâce à sa danse avec pour but premier de « trouver le Flow » s'harmonisant avec une musique en perpétuelle évolution. C'est avec une passion très séduisante qu'il parle de son art, une passion qu'il partage avec la talentueuse Hyun-Jung Wang dite Honji, qu'il a associée à son nouveau projet Amor et Psyché. Danseuse chorégraphe atypique, après un passage par la danse classique, moderne, ou la gymnastique, elle est arrivée à la danse urbaine et collabore maintenant depuis quelques années avec Sébastien Ramirez avec qui elle a remporté le prix spécial du jury lors de la compétition internationale de Dance Delight à Osaka.

IMG_1503.JPGCette résidence s'articule en deux volets, un premier sous forme d'ateliers pédagogiques ouverts aux ados piémontais de Capendu et de Badens, aux collégiens du club théâtre du collège de l'Alaric et aux élèves des écoles de Blomac et Douzens. Trois interventions durant lesquels les artistes reçoivent les jeunes piémontais, leur présentent leur travail à l'aide d'une vidéo et poursuivent par un jeu de questions réponses appuyé de conseils aux jeunes destinés à leur faire appréhender le hip hop au plus profond de ses codes biens précis. Ensuite la Compagnie entrera en répétitions intensive durant trois jours et c'est par une répétition publique ce dimanche 12 décembre à 17h au Chai qu'ils clôtureront leur résidence. L'entrée est gratuite, n'hésitez pas à venir admirer le travail des ces deux grands danseurs-chorégraphes qui ont su sublimer le hip hop en développant un langage corporel bien à eux. 

IMG_1501.JPG

jeudi, 09 septembre 2010

Paella gigantesque pour la fête intergénération des Figuères

capendu_fete_figuères (29).jpgIls étaient deux cents à venir participer à la traditionnelle fête des arrières-petits enfants et arrières petits-neveux avec les résidents des Figuères. Tout a commencé par un très convivial apéritif suivi d'une gigantesque et savoureuse paëlla préparée par les cuisiniers de la résidence. Pour sa première journée festive, Fabienne Ferré, la directrice de la maison de retraite a parfaitement réussi son organisation, aidée par tout son personnel. C'est une journée commune à tous les établissements de la Mutuelle du bien Vivre, gestionnaire de la résidence des Figuères, une tradition bien établie maintenant que familles et pensionnaires attendent avec impatience tous les ans, d'ailleurs une représentante de la direction générale du groupe est venue participer à la journée à Capendu. Une très belle façon de faire le lien intergénérationnel et de maintenir les liens familiaux en réunissant les familles autour de leurs personnes âgées.

capendu_fete_figuères (6).jpgToute l'après midi, les bambins participant aux festivités, ont été invités à participer à de nombreux jeux anciens, animés par les membres du personnel des Figuères. Ils ont, entre autres choses, pu faire un très agréable tour en calèche, jouer aux quilles, se faire maquiller.

capendu_fete_figuères (37).jpgEnsuite, tous se sont retrouvés sous le chapiteau pour assister à un très agréable spectacle de clowns déchaînés qui a enchanté petits et grands

capendu_fete_figuères (42).jpgAprès le plantureux goûter partagés avec les personnes âgées et grâce à aux divers partenaires de l'établissement qui ont généreusement fourni de très beaux cadeaux, un tirage au sort a été fait lors d'une loterie dont les bénéfices permettront d'agrémenter un peu plus les activités des résidents (spectacles, musiques et animations diverses).

dimanche, 02 mai 2010

Les Figuères disent au revoir à Sylvie Darné

capendu_s_darne (8).JPG

Nommée à la tête du village de retraite de Saint Gervais sur Marc dans l'Hérault, Sylvie Darné, l'ancienne directrice de la résidence des Figuères est venue dire au revoir à « ses résidents » et à son personnel. Un au revoir plein d'émotion et d'amitié et au cours duquel la Directrice a dit tout le plaisir et le bonheur qu'elle avait eu à passer cinq années riches d'enseignement au sein de l'établissement. « Cinq années durant lesquelles j'ai beaucoup appris de vous tous », devait elle leur dire avant de préciser la tristesse qu'elle ressentait en les quittant. Elle a ensuite particulièrement tenu à remercier les employés de la résidence pour leur implication et leur grande compétence mises au service du bien être des personnes âgées qui leur étaient confiées. Très émue elle a reçu de nombreux cadeaux de la part des résidents. Sylvie Darné a ensuite passé le relai à la toute nouvelle directrice venue la remplacer à la tête des Figuères : Fabienne Ferré.

capendu_s_darne (25).JPGToutes les personnes présentes, que ce soit les résidents et leurs familles ou les personnalités invitées, ont tenu à l'honorer et ont profondément regretté son départ. Alain Combettes et Jocelyne Sicard, représentant le maire de Capendu sont venu lui transmettre les félicitations de ce dernier avant de souligner le plaisir qu'ils avaient pris à travailler avec elle avant de souhaiter la bienvenue à sa remplaçante. C'est Pierre Montagné, président de la Mutuelle du Bien vieillir (MBV) qui devait conclure les discours en soulignant que Sylvie Darné fait partie des fondateur de la MBV et qu'elle avait à ce titre largement participé à la mise en place du concept de cette dernière. Il l'a ensuite chaudement félicitée pour le classement en excellence de son établissement, associant tout le personnel des Figuères à cet hommage. Puis il a souligné la fierté du groupe devant l'excellence du personnel de la résidence « un personnel de très haut niveau, qui continuera à travailler avec la même qualité avec Madame Ferré, la nouvelle directrice, j'en suis sûre », devait il déclarer confiant.

C'est par une très sympathique pause champagne petits fours que s'est achevée la cérémonie.

capendu_s_darne (12).JPG

 

 

00:57 Publié dans Figuères | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : directrice, résidence, troisième âge | |  Facebook |  Imprimer | | |

vendredi, 09 avril 2010

Sylvie Darné quitte les Figuères, bienvenue à Fabienne Ferré

Une directrice s'en va...

IMG_6176.JPG

Changement à la tête de la résidence des Figuères à Capendu, où Sylvie Darné, actuelle directrice de l'établissement, laisse la place à Fabienne Ferré qui en devient la nouvelle responsable. Cela faisait quelques temps que le changement était dans l'air. En effet Sylvie Darné, qui reste au sein de la MBV( Mutuelle du Bien vieillir), se rapproche de chez elle et s'en va pour gérer une des plus ancienne résidence pour personnes âgées du groupe, le village retraite de Saint-Gervais-sur-Mare dans l'Hérault, près du col des Treize Vents pour ceux qui connaissent le secteur. Un village pour seniors qui a maintenant une quarantaine d'années d'existence, composé d'appartements individuels allant du studio au deux pièces. Il intègre maintenant une douzaine d'appartements dédiés aux personnes handicapées vieillissantes, et c'est dans le but de mettre sur pied un projet innovant dans le cadre de l'accueil de ces personnes que cette battante y a accepté la mutation. Un défi qu'elle a l'intention de remporter tout comme elle a réussi celui de faire de la résidence de Capendu une des maisons de retraites les plus cotées de France.

Sylvie Darné a pris ses fonctions héraultaises début mars, mais elle n'était pas vraiment partie de Capendu, car il y assurait l'intérim en attendant la venue d'une nouvelle directrice d'établissement. « Vous savez, je n'ai pas choisi de partir des Figuères comme ça. Je vous assure que c'est avec un énorme pincement au cœur que j'y laisse mon personnel et mes amis », avoue-t-elle émue avant d'ajouter : « Je quitte une résidence à laquelle je suis très attachée ! ». Il faut tout de même noter qu'elle habite Boujan et que depuis qu'elle dirige Capendu, elle fait le trajet pour venir assurer ses lourdes fonctions et ce, quelque soit le temps ou les difficultés routières, elle a toujours réussi à être présente auprès de ses pensionnaires. Pour quelques mois encore, résidents et personnel verront sa fine silhouette circuler dans les couloirs des Figuères de temps en temps, car elle a prévu de venir assister sa remplaçante quand le besoin s'en fera sentir.

...une directrice s'en vient.

IMG_8134.JPG

C'est Fabienne Ferré, qui a été nommée responsable de la résidence des Figuères le 22 mars dernier, date à laquelle elle a rejoint la MBV, à l'issue d'une solide formation initiale et de divers stages dont un de six mois en qualité « d'élève directeur ». Stage qu'elle a effectué au sein du groupe Promo Accueil en Haute Garonne, un groupe qui compte dix sept EPHAD, dont seize situés dans le toulousain. En parallèle à ce dernier, Fabienne Ferré a suivi une formation d'un an à l'université de Toulouse I avant de réussir un master pro-gestion en entreprise sociale et santé à l'IAE de Toulouse. C'est d'ailleurs dans le cadre de ce master qu'elle a effectué son stage. A l'issue de sa formation, c'est tout naturellement qu'elle a cherché un poste dans le secteur associatif ou mutualiste. C'est d'ailleurs ce qui l'a conduite à postuler auprès de la MBV. « J'adhère totalement à ses valeurs, c'est pourquoi j'ai demandé Capendu » précise-t-elle d'emblée, elle a auparavant rencontré les dirigeants de la mutuelle et visité l'établissement capenducien, une visite qui l'a fortement impressionnée par le professionnalisme qu'elle y a rencontré. La toute nouvelle directrice a le souhait évident de maintenir le niveau d'excellence des Figuères et de son personnel.

capendu_figuères_darné.JPG

lundi, 01 mars 2010

Piémont d’Alaric : Circassiens, danseurs et vidéastes se sont invités au Chai

piemontalaric_invitation (1).JPGIl y a quelques jour, le Chai, dans le cadre de Cric & Crac, a accueilli la Compagnie de Véronique Asencio en résidence. Sept artistes sont venus préparer leur nouvelle création, « l'Invitation », second volet de leur premier spectacle commun « Mezzanine ». Une création mêlant habilement danse, cirque et vidéo sur un rythme soutenu, qui a débuté en Corse en mars 2009 et s'est poursuivie au Chai avec comme objectif principal le festival d'Avignon 2010. Pour la mener à bien, la chorégraphe Véronique Asencio qui travaille régulièrement avec les compagnies Isis, circassiens de Picardie, et Da Passu a u Versu de Corse a un jour eu l'envie de les réunir, un souhait parti d'une résidence corse en Picardie . De cette idée est née une compagnie éphémère et une première création « Mezzanine », principalement présentée avec succès sur l'Ile de Beauté.

piemontalaric_invitation (3).JPGUne histoire de couple

Dans Mezzanine un couple traversant doutes et incertitudes de tous les couples espère trouver son accomplissement dans un métier qu'il partage avec plaisir. Obtenant le prix du « clown multicolore », dans l'Invitation, des amis arrivent par surprise pour fêter l'événement et le surprend dans son sommeil. S'ensuit une suite de jeux sensuels, surprenants et insolites changeant la donne entre les personnages, mêlant jalousie et amour à tous les tons. Avec une chorégraphie jouant sur la dynamique, l'énergie, le rythme, l'espace, le corps et le temps, Véronique Asencio met en valeur les spécificités de chaque artiste, qu'il soit danseur ou circassien, la vidéo étant là pour montrer l'extérieur du loft et les émotions des personnages. Quant à la musique tantôt mixée par la chorégraphe elle-même, tantôt créée par les interprètes, elle accompagne la vie des personnages.

piemontalaric_invitation (5).JPGMenée par une grande chorégraphe

Après six ans de formation au CNR de Tours, Véronique Asencio fait ses début au Ballet du Grand Théâtre de la ville avant de rejoindre les Ballets Classiques de Paris en qualité de soliste. Puis de Marseille à Avignon en passant par Tours et Montpellier et l'étranger elle mène alors une carrière internationale et éclectique tout en assurant, en parallèle une belle carrière de chorégraphe, surfant avec bonheur sur tous les styles musicaux possibles.

C'est par une avant première magique que la compagnie Asencio a clôturé sa résidence capenducienne . Un programme pratiquement bouclé et pour lequel il ne reste plus à mettre en place que les jeux de lumières et les costumes, ces derniers étant destinés à recevoir des images vidéo demandent une préparation pointue. Avec une légèreté aérienne ils ont emmené leurs invités dans un monde fait d'apesanteur pour un spectacle attirant ne laissant personne d'indifférent, à voir et à revoir.

09:33 Publié dans le chai | Lien permanent | capendu | Commentaires (0) | Tags : danse, cirque, musique, résidence | |  Facebook |  Imprimer | | |

vendredi, 26 juin 2009

La résidence des Figuères et MBV fêtent cinq belles années d’existence

capendu_anniv_figuères (2).JPG

Ces jours ci la résidence des Figuères était à la fête. En effet elle fêtait son cinquième anniversaire, et quel anniversaire. Cette résidence pour retraités est longtemps restée dans les cartons, tout d'abord de la municipalité, puis de Piémont d'Alaric. Mais c'était sans compter sans la volonté farouche des élus de créer un EPAHD à Capendu. Le lieu étant tout trouvé, le Château Granel et son magnifique parc. Soutenu par le conseil général, le projet a pris corps et les bâtiments fonctionnels, ensoleillés et très agréables à vivre ont été édifié par la communauté de communes, propriétaire du château et de son parc.

C'est la Mutuelle du Bien Vieillir (MBV), titulaire d'une délégation de service public, qui en est devenu l'administrateur, il y a maintenant cinq ans. Les chambres étaient déjà pratiquement toutes réservées, par de futurs résidents impatients d'intégrer les lieux.

capendu_anniv_figuères (4).JPGCinq ans plus tard, par un beau samedi ensoleillé, ils étaient deux cents invités à participer aux festivités de ce 5e anniversaire. Manifestation qui s'est déroulée dans le parc des Figuères, la salle à manger climatisée, ayant été réservée aux résidents afin de les protéger de la chaleur.

Cinq années bien remplies et durant lesquelles MBV obtenait une labellisation AFAC et une certification AFNOR amplement méritées pour sa résidence des Figuères, récompensant ainsi toute l'équipe, Sylvie Darné, la directrice en tête, pour son dévouement au bien-être des résidents quelquefois très âgés, et ayant à cœur de leur rendre la vie la plus agréable possible. Animations diverses, ouverture à l'extérieur, sorties pour les plus valides, parties acharnée de Wii (les résidents adorent), tout est fait pour agrémenter leur séjour.

capendu_anniv_figuères (11).JPGC'est pleine d'une légitime fierté que Sylvie Darné a fait l'historique de son EPAHD et présenté la mutuelle et ses valeurs. « Quand le maintien à domicile devient impossible, nous sommes la solution de rechange, et il nous appartient de faciliter la vie de nos résidents et de leur permettre de la poursuivre dans les meilleures conditions possibles » a-t-elle souligné. Il est évident que le personnel de la résidence au grand complet doit faire face à des situations de plus en plus lourdes et complexes dues au grand âge. Le chef d'établissement devait dénoncer « le manque de moyens humains alloués par les autorités de tarification, moyens, selon elle, en deçà des besoins réels d'un EPAHD ».

Pierre Montagne, directeur général de MBV, accompagné par Gaston Rouquette, président de la mutuelle, devait souligner la vitalité de la résidence-retraite, se montrant fier du classement de cette dernière en « position d'excellence » dans le Guide de la Dépendance, d'autant que seuls deux établissements en France ont obtenu la note de  10/10 et les Figuères en fait partie. Il a ensuite rendu hommage à tout le personnel de l'EPAHD pour « l'excellence de son travail », avant de remercier Piémont d'Alaric et la commune de Capendu pour le soutien que ces collectivités ont apporté à l'EPAHD en lui accordant leur confiance.

capendu_anniv_figuères (20).JPGQuant au maire de Capendu, il s'est montré heureux du nombre de résidents locaux vivant aux Figuères et a assuré à la directrice de l'établissement que la municipalité restait à sa disposition en cas de besoin. Il a aussi précisé que les Figuères faisaient partie intégrante du village d'autant que ses résidents s'étaient bien inclus dans le tissu humain de la cité.

Après un très convivial apéritif au champagne et petits toasts (anniversaire oblige), les convives se sont retrouvés autour d'un superbe et délicieux buffet froid préparé par le personnel des Figuères qui n'a pas hésiter à donner de son temps pour faire de cette manifestation une belle réussite.capendu_anniv_figuères (17).JPG