http://www.lindependant.fr/aude/capendu/ http://www.lindependant.fr/aude/comigne/


samedi, 27 novembre 2010

Piémont d'Alaric : Regards Croisés expose ses gravures et photos au Chai

un petit clic pour voir les images

C'est une superbe exposition pluri-artistique qui s'est installée sur les cimaises du Chai début novembre, elle durera jusqu'au 26 novembre, il vous reste peu de jours pour en profiter alors venez la vite voir, elle en vaut le coup. Une exposition ? Ah oui j'oubliais, il s'agit de Regards Croisés, une expo de gravures et de photos sur la gravure. Elle offre aux visiteurs les superbes œuvres d'Ibéria, Pierre Lanoë et Olli Ristedt et les photographies de Klaus Neundorf. De Magiques taille douce, réalisées par des artistes piémontais, venus de Marseillette et de Capendu.
Lors du vernissage Alain Baurès, vice président de la communauté de communes, en charge de la culture s'est dit très heureux d'accueillir de tels artistes. « Nos expositions attirent de plus en plus de monde, ce qui prouve que les choix culturels de Piémont d'Alaric sont bien accueillis par le plus grand nombre » devait il préciser ensuite, soulignant la diversité de ces choix qui permettent la rencontre entre des gens de diverses origines et cultures.

piemonatalaric_expo_chai (2).JPGLe photographe Klaus Neundorf, membre du Photo Club de l'Alaric, grand chasseur d'images, qui actuellement travaille sur le thème « les métiers des villages piémontais »,a donc décidé d'effectuer toute une série de photos sur le travail de la gravure (atelier, graveur, geste, outil), une magnifique série dans laquelle le photographe a su mettre toute sa sensibilité au service de ce « reportage ». Les trois graveurs se sont prêtés avec  beaucoup de gentillesse à cet exercice.

piemonatalaric_expo_chai (23).JPGOlli Ristedt, imprimeur de formation, vit à Capendu depuis de nombreuses années. C'est à Font de Roques qu'il réalise la plupart de ses tailles douces, pratiquant toutes les techniques de gravure sur zinc, et la superposition de plaques, il réalise des œuvres intimistes très douces. Aquarelliste et dessinateur de talent, c'est sa profession d'imprimeur qui lui a donné la connaissance de toutes les techniques, il a d'ailleurs réalisés quelques stages en Allemagne, son pays d'origine. Les deux autres graveurs sont déjà connus à Capendu où ils ont présenté une superbe exposition à l'ouverture du Chai. Il s'agit d'Ibéria et de son compagnon Pierre Lanoë. Ils vivent tous deux à Marseillette, où ils ont posé leurs valises depuis quelques années. Graveurs dans le Var, ils ont continué à pratiquer leur art dans le Minervois où ils disent avoir trouvé les lumières qui leur conviennent. Ils ont donc présenté une rétrospective de leur œuvre, et l'ont accompagnée par une vidéo présentant  leur travail. Ils se sont ensuite tenus à la disposition des visiteurs pour répondre à leurs questions. Ibéria a choisi, comme thème personnel de l'année, les jardins. « Pour éradiquer la morosité ambiante ! » déclare t'elle.


piemonatalaric_expo_chai (33).JPGC'est en musique que s'est déroulée le vernissage, en effet le fils de Pierre et Ibéria, Olivier Lanoë, auteur-compositeur et guitariste de jazz est venu spécialement du Var où il exerce son métier. Il a animé la soirée au son de brillantes improvisations. C'est par un très vigneron vin d'honneur que s'est achevé le vernissage.